Posts Tagged ‘Bien-être’

Conférence sur le Reiki au salon Beyond Color le 10 juin 2013

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Beyond Color est un salon qui s’adresse aux femmes, à toutes les femmes. J’y donnerai une conférence le lundi 10 juin à 15 heures.

Pour plus d’informations, merci de cliquer sur les liens suivants :

« Description de la conférence »

« Lien vers le site du salon »

Je vous y attends nombreuses et nombreux pour des rencontres ou des retrouvailles 🙂

Retour sur le salon « Bien Être, Médecines douces & Thalasso » de la Porte de Versailles

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Le salon « Bien-être, Médecine douce & Thalasso » vient de se terminer et j’aimerais faire un premier bilan.

Au niveau personnel, ces 5 jours ont été vraiment très agréables. Entourée d’une équipe de bénévoles motivés et enthousiastes, j’ai eu la chance de faire de très belles rencontres, ce qui fût un premier cadeau.

Organiser un tel évènement, mettre en place et gérer les équipes puis être présente sur le stand du début à la fin, fut une expérience vraiment très enrichissante. Quel bonheur de voir que la bonne humeur qui régnait sur le stand se ressentait jusque dans les allées du salon ! C’est du moins le témoignage que nous avons reçu de plusieurs visiteurs qui nous ont dit avoir été attirés par cette sympathique ambiance.

Nous avons donné près de 170 séances de Reiki et les gens ont été très réceptifs à la démonstration. Chaque jour, seules 2 ou 3 personnes sur les 30 à 40 que nous avions reçues, prétendaient n’avoir rien ressenti. Cela aussi a été un cadeau car même si dans le cadre de mon cabinet, les gens réagissent très positivement aux séances qu’ils reçoivent, je n’avais encore jamais fait de telles statistiques. Un taux de satisfaction supérieur à 90%, dans un environnement aussi peu favorable qu’un hall d’exposition bruyant et sur éclairé, cela donne envie de lancer une étude à grande échelle !

Lors du salon, notre équipe a été en mesure de parler du Reiki à un très grand nombre de personnes. Nous avons pu délivrer notre message centré sur l’éthique et expliquer que notre technique était réellement bénéfique. Nous avons distribué des prospectus en grande quantité et nous avons également enregistré de nouvelles adhésions. Quel cadeau ce fût, de pouvoir parler sans retenu de ce que nous aimions !

Pour ce qui me concerne, cette aventure a été généreuse à tout point de vue. J’ai, par exemple, eu le plaisir d’échanger avec des professionnels exerçant des techniques de développement personnel et de bien être particulièrement intéressantes. Il ne fait aucun doute que nous nous reverrons et qui sait, peut-être qu’un jour nous travaillerons ensemble.

Pour finir, j’ai rencontré des personnes, désireuses de découvrir le Reiki, qui m’ont contactée depuis pour des stages ou des rendez-vous.

Cerise sur le gâteau, les rencontres faites sur le salon ont permis aux visiteurs de se faire une idée des praticiens qu’ils rencontraient. Du coup, les gens qui nous ont contactés par la suite, se révèlent être en harmonie avec notre façon d’être et c’est un réel plaisir de fonctionner avec eux.

Ici… Maintenant… Je ressens une profonde gratitude envers la Vie et je choisis plus que jamais, de vivre la première partie du troisième idéal du Reiki qui nous rappelle que « Juste pour aujourd’hui, je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions ».

La Fédération De Reiki participe au salon du Bien Être et reverse les bénéfices en faveur des enfants d’Haïti.

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , ,
0

En tant que « Déléguée régionale – Ile de France Centre » de La Fédération De Reiki, je suis ravie de vous annoncer que LFDR sera présente au salon du Bien Être et des Médecines Douces qui se tiendra du 14 au 18 février Porte de Versailles à Paris.

Notre souhait est de pouvoir présenter au public notre action et nos projets mais également de faire découvrir le Reiki à ceux qui ne le connaissent pas encore. Sur le stand, toute une équipe sera présente pour vous accueillir. Nous rencontrerons les praticiens et les enseignants de Reiki qui désirent en savoir plus sur notre éthique et sur nos objectifs. Nous proposerons également des séances « découverte du Reiki » à l’attention des curieux qui voudront expérimenter notre belle technique.

Les bénéfices de cette manifestation seront reversés à l’association Nos Petits Frères et Sœurs (NPFS) qui recueille et accompagne, en Haïti, des enfants orphelins ou abandonnés.

Cette association dispose de 3 foyers en Haïti où grandissent plus de 600 enfants, encadrés majoritairement par du personnel local. En outre, deux écoles et un hôpital ont été construits et sont aujourd’hui gérés par NPFS, ce qui permet à l’association d’étendre son action bien au-delà des enfants recueillis dans les foyers. Grâce à cet accompagnement, les petits protégés de NPFS peuvent ainsi réintégrer la société à l’âge adulte et contribuer au redressement de leur pays.

Alors venez nombreux, nous serons heureux de vous rencontrer et de vous faire découvrir le Reiki pour votre plus grand bien et au profit des enfants d’Haïti.

Retrouvez La Fédération De Reiki et Nos Petits Frères et Soeurs sur Facebook : « La Fédération De Reiki » et « Nos Petits Frères et soeurs »

La discipline et le bien être

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , , ,
2

La semaine dernière, j’écrivais que pour parvenir à conserver une certaine quiétude au quotidien et pour vivre le moment présent aussi souvent que possible, il était important de faire preuve de discipline.

En effet, cela fait un certain temps que je m’efforce de vivre l’instant présent et au début, j’avoue que c’était surtout un concept dont je me souvenais parfois et bien souvent trop tard. Puis à force de travail et d’entrainement, cela m’est devenu plus facile.

Cela est probablement lié au fait que je consacre de plus en plus de temps à la méditation et aux auto-traitements. En fait, c’est devenu une priorité haute pour moi et je ne commence plus une journée sans me faire un Hatsu Rei Ho et/ou un traitement de Reiki. Je prends le temps qu’il me faut et quoique j’aie à faire dans ma « to do list », je me donne chaque jour, une bonne dose de Reiki. Du coup, je me sens alerte, sereine, et présente aussi. Je suis beaucoup plus efficace et je réalise aisément mon programme de la journée. Ce qui est étonnant c’est qu’en prenant le temps nécessaire à mon bien être, j’ai gagné en productivité.

Quand j’y pense, ce n’est pas une découverte. Cela fait des années que mes maitres* me parlent de méditation et de l’importance de prendre soin de soi. Je savais très bien qu’ils avaient raison mais je repoussais toujours le moment de l’auto-traitement, en me disant que j’avais des tas de choses beaucoup plus importantes à faire. Du coup, il arrivait souvent que je me retrouve en fin de journée à me faire un traitement en vitesse ou bien à ne pas le faire du tout. À la longue, je ressentais un profond sentiment de mal être et beaucoup d’insatisfaction. Et pour finir, je dépensais une énergie colossale à essayer de trouver la cause de ces baisses de régime. Quand je réalisais que je manquais d’assiduité dans ma pratique, je me trouvais toujours des excuses extrêmement valables pour justifier cette attitude et au fond de moi, je me disais que ce temps passé à me donner de l’énergie était une perte de temps quand j’avais tant à faire.

Aujourd’hui, je comprends enfin toute la profondeur de l’enseignement de mes maîtres et j’aimerais à mon tour faire passer ce message. En effet, j’ai réalisé que ma santé morale et physique était étroitement liée au temps que je consacrais à me faire des traitements de Reiki et à prendre soin de moi. Ces moments d’intense énergie me permettent de me ressourcer pleinement et de trouver refuge en moi-même. J’en ressens le bénéfice tout au long de la journée. Au final, cela se traduit par un mieux être à tous les niveaux.

Alors si comme beaucoup, vous êtes formés au Reiki et que vous ne trouvez jamais le temps de vous faire vos auto traitements**, offrez vous l’immense cadeau de vous faire une session de 21 jours de Reiki et observez. Observez combien la vie est plus belle et plus facile. Observez comme vous vous sentez bien et rappelez vous que vous êtes les acteurs de votre vie. Vous avez le pouvoir de choisir de vous faire du bien. Rien ni personne ne peut vous ôter ce pouvoir. La seule personne qui puisse vous empêcher de le faire, c’est vous ! Alors n’attendez plus, et posez les mains sur vous !

Si vous n’êtes pas encore initié, venez faire un soin pour découvrir cette énergie tellement bénéfique. Vous ne prenez pas un risque démesuré puisque le pire qu’il puisse se passer avec le Reiki c’est rien. Et dans la plupart des cas, c’est tellement agréable et parfois si spectaculaire, que vous pourriez vous ouvrir des horizons des plus positifs. Alors n’hésitez plus et prenez rendez-vous. Le mieux être est à portée de main.

* par ce terme je qualifie les personnes qui m’ont permis d’avancer dans mon cheminement personnel.
** Certain(e)s se reconnaitront
😉

C’est la rentrée…

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
0

C’est la rentrée et c’est le retour du mode « course contre la montre ». Quel contraste entre le rythme nonchalant des vacances et celui effréné des jours qui viennent de passer ! Achats de vêtements, de chaussures, de fournitures pour les enfants ; inscriptions aux différentes activités, réunions pour rencontrer les nouvelles maitresses, voici un petit aperçu de l’activité familiale. Bien évidemment, côté professionnel, l’agenda est tout aussi rempli et les journées passent plus vite les unes que les autres. Comment continuer à prendre soin de soi au milieu de cette effervescence ?

Pour être et rester en équilibre, il est fondamental de trouver du temps pour nos loisirs et notre santé et surtout de préserver un nombre d’heures de sommeil suffisant pour ne pas puiser dans nos réserves trop longtemps. De toute façon, si je ne respecte pas ces besoins, je deviens irritable, mes douleurs se réveillent et un certain nombre d’autres choses dont je m’efforce de me libérer refont surface et débarquent au grand galop.

Un des mes amis m’a dit un jour que le secret de l’équilibre consistait à se faire un petit plaisir chaque jour et un gros par semaine. Selon lui, en procédant ainsi, on évite la frustration et cela nous permet de maintenir un certain équilibre émotionnel. Idéalement, il est important d’ajouter à cette recette un auto traitement de Reiki quotidien.

Je sais bien que ce n’est pas évident de tenir la cadence et que plus d’un praticien s’endort avant d’avoir terminé sa séance. Alors plutôt que d’abdiquer comme le font tant de gens, je vous conseille de faire votre traitement sur deux jours. Mieux vaut une demi-séance de 20 minutes chaque jour que pas de Reiki du tout. Une autre option est de se faire un traitement court ou un équilibrage des chakras en semaine et des traitements complets le week-end. Ce ne sera pas aussi bien que si vous faisiez votre séance en totalité, je l’admets mais ce sera mille fois mieux que de ne plus avoir recours au Reiki sous prétexte que vous n’avez pas 40 minutes à consacrer à votre séance quotidienne.

Faites de votre mieux, libérez-vous de la culpabilité et surtout ne renoncer pas à utiliser ce cadeau superbe qui vous donnera en plus toute l’énergie nécessaire pour tenir le coup dans les périodes de surmenage. A condition toutefois de ne pas exagérer. Il est évident que le Reiki ne remplacera pas une bonne hygiène de vie et qu’il ne se substituera pas durablement à de bonnes nuits de sommeil.

Pour finir, j’utilise une petite astuce pour arrêter le temps qui file. J’utilise aussi souvent que possible et par tous les moyens à ma disposition*, l’affirmation positive suivante : « J’ai tout le temps nécessaire et un peu plus, pour mon plus grand bien et en harmonie avec l’Univers. »

Bonne rentrée à tous !


* Par l’expression « tous les moyens à ma disposition », je parle des envois à distance, du traitement mental, de prononcer cette phrase aussi souvent que possible, pendant mes auto traitements et à n’importe quel moment de la journée.

Harmoniser sa vie de couple avec l’aide du Reiki !

athomas Posté dans Questions / Réponses,Tags: , ,
1

Mail de Noémie, peu après son initiation au premier degré de Reiki :

« La vie est mouvement! Après l’initiation et les premiers jours de pratique, tout va comme sur des roulettes. Je vis sur mon petit nuage, plein de sérénité! Et puis hier soir, retour de mon conjoint après un séminaire professionnel éprouvant avec annonce de licenciement. Et là malgré le Reiki et ses bienfaits, j’ai eu ce matin l’impression de rentrer à nouveau dans une réalité un peu âpre, où j’ai du mal à rester à distance et à ne pas me laisser happer par l’énergie de l’autre ! Choc un peu brutal ! Du coup, mon auto-traitement de ce matin était un peu moins serein.

De là, m’est venue une question : « Est-ce que le Reiki peut m’aider à me mettre à distance des énergies « négatives » de l’autre quand il est très proche? ». Je n’ai pas d’autres mots pour qualifier ces énergies de colère, de plainte, et d’angoisse.

A ce jour, je n’ai pas trouvé comment faire pour ne pas être « contaminée » par l’humeur de l’autre ou alors quand j’y arrive, il suffit d’un moment d’inattention pour que je me laisse emmener. » – Noémie.

L’autre !!! Que c’est difficile de vivre avec ! Et c’est vrai qu’il n’est pas toujours évident de se protéger durablement, lorsque son humeur est désagréable. Alors oui le Reiki peut aider mais cela peut prendre un peu de temps pour en voir les résultats.

Nous sommes les co-créateurs de notre vie. Sachant cela, il ne faut pas hésiter à avoir recours aux affirmations positives. Dans le cas de Noémie, l’objectif est de trouver un moyen de vivre aux côtés d’un compagnon stressé et grognon tout en conservant son bien être et sa sérénité. Comment faire ?

De toute évidence, son conjoint ne va pas bien. Il est soucieux et cela a des répercussions sur son comportement. Etant donné que dans un couple, les énergies de chacun sont étroitement mêlées, la mauvaise humeur de l’un rejaillit automatiquement sur l’autre qui en souffre. Il s’agit donc d’éviter de rentrer dans le cercle infernal de : « mon compagnon est pénible -> sa mauvaise humeur m’affecte, je lui en veux -> mon attitude envers lui change et mon ressentiment devient tangible -> il le perçoit, ça lui déplait -> son comportement se dégrade encore -> à la fin, les assiettes volent et des histoires datant de Mathusalem sont ressorties des placards !

Au bout du compte, la situation vécue par Noémie et son ami est l’exact opposé de ses aspirations de départ. Et son message montre bien à quel point cela lui gâche la vie. Heureusement Noémie est une praticienne de Reiki, et cela lui offre toute une batterie d’outils pour prendre en main la situation.

Voici donc ce qu’il est possible de faire avec le Reiki dans un tel cas de figure.

Tout d’abord, il est important de continuer les auto traitements quotidiens. Parce qu’ainsi, nous prenons du temps pour nous et rien que pour nous. Nous nous offrons la considération et le respect dont nous avons besoin dans un monde où ces deux notions ne sont pas toujours très présentes. A la longue, l’énergie apportée par le Reiki va nous donner la force de surmonter les contrariétés. De plus, pendant notre auto traitement, nous prononcerons une affirmation positive pour être et rester serein.

Ensuite, il est bon de se rappeler que si l’autre est grognon, c’est qu’il ne va pas bien. En restant avenant et agréable, nous évitons d’alimenter le cercle de la discorde et c’est une bonne façon de montrer à l’autre qu’on est là et qu’on l’aime même lorsqu’il traverse des moments difficiles.

Rappelons tout de même qu’être attentif et agréable ne signifie pas « se laisser marcher dessus ». Il est donc essentiel de bien poser ses limites. Et si par hasard l’autre ne les respecte pas nos besoins et nos limites, il ne faut pas hésiter à les poser à nouveau. Se faisant, on se rappellera que des besoins exprimés avec respect et des limites posées avec calme et fermeté, seront bien mieux entendus et acceptés que lorsqu’ils sont hurlés dans un moment d’exaspération.

Pour se donner encore plus de chance de sortir de la zone de conflit, nous pouvons également prononcer pendant l’auto traitement, une affirmation positive pour qu’une atmosphère harmonieuse règne au sein du couple et dans la maison.

Certes, cette attitude demande de la patience et de la persévérance. Mais nous constaterons vite qu’en se donnant nous même l’amour dont nous avons besoin, nous mettons beaucoup moins d’attentes dans notre relation de couple. Et en permettant à l’autre d’avoir des moments de faiblesse, nous lui montrons que nous l’aimons pour ce qu’il est et non pas pour ce qu’il fait. C’est dans cet état d’esprit que nous avons le plus de chance de développer, au fil du temps, une relation harmonieuse et dans laquelle chacun s’épanouit vraiment.

Pour information, peu de temps après avoir répondu à Noémie, j’ai reçu de sa part un message très rassurant qui disait : « Message reçu ! Je retiens co-créatrice de ma vie et envoi d’amour ! En feedback, ton message m’a inspiré un texto qui a bien allégé l’atmosphère. »

S’investir pour aller mieux !!! (Partie 2)

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , , , ,
0

Comme nous l’avons vu la semaine dernière, un vrai travail sur soi peut opérer des transformations profondes. Lorsqu’une personne évolue à ce point, l’entourage a de multiples façons de réagir. Certains sont mécontents, d’autres refusent de voir le changement, d’autres encore redoutent les pires influences. C’est ce que nous verrons la semaine prochaine.

Aujourd’hui, nous allons plutôt nous mettre dans la peau de ceux qui se réjouissent de la situation. Parmi ceux là, certains se rendent compte que leur propre vie ne les satisfait pas pleinement et ils regardent avec envie le mieux-être de l’autre. Tout naturellement, ils lui demandent la recette de ce merveilleux succès et l’autre va se faire une joie de partager son expérience. C’est alors qu’il nous raconte qu’il est allé voir telle ou telle personne et qu’il nous suggère d’en faire de même. Cependant, force est de constater que la recette ne prend pas toujours et voici pourquoi !

Il y a d’abord ceux qui pensent d’entrée de jeu que ce n’est pas pour eux, ceux qui trouvent que c’est trop cher et ceux qui pensent qu’ils n’auront jamais le temps. Puis il y a ceux qui s’empressent de noter les coordonnées mais qui ne prendront jamais le premier rendez-vous. Cela montre à quel point nous ne sommes pas prêts à nous investir dans notre mieux être. La plupart du temps, ces arguments ne sont qu’un moyen d’éviter de prendre réellement notre vie en main. Or si l’on veut donner une orientation plus agréable à notre existence, il est primordial de s’en donner le temps et l’argent. Et aller voir un professionnel de la relation d’aide doit devenir une de nos priorités.

Une fois ce dernier point intégré, certains se lancent et s’adressent à un thérapeute. Cependant, le chemin est encore long et si l’engagement n’est pas réel, les désillusions les attendent au premier tournant. En effet, une bonne partie des gens qui consultent un professionnel de la relation d’aide considère qu’il suffit d’aller voir un thérapeute pour que les choses s’arrangent. C’est comme si le thérapeute était un magicien qui allait tout résoudre d’un coup de baguette magique. Mais, les choses ne se passent pas comme ça !
La plupart du temps, le travail ne se limite pas au temps passé dans le cabinet du thérapeute et bien souvent il y a des devoirs à faire à la maison. Or peu nombreux sont les gens qui font lesdits devoirs : qui refont chez eux les séances de relaxation, qui détaillent leurs pensées sur un petit carnet, qui prennent le temps de réfléchir à la question posée en fin d’entretien ou qui s’imprègnent du livre qu’on leur a demandé de lire. Alors au bout d’un moment, ils se rendent compte que ça ne marche pas. Ils en concluent que le thérapeute est nul et ils abandonnent. Parfois, ils poussent la porte d’un autre professionnel, mais souvent, ils laissent complètement tomber en se donnant comme excuse d’avoir essayé.

Pour avoir incarné les deux rôles, je peux vous dire qu’on n’arrive à rien si on n’y met pas du sien. J’ai longtemps cherché chez les autres la solution à mes maux. Et ce n’est qu’en moi, que j’ai trouvé les réponses. Tant que j’ai cherché ailleurs, j’ai échoué, déclenchant par la même occasion des sentiments de désespoir et de frustration. Et puis un jour, j’ai réalisé que j’étais aux commandes même si je prétendais le contraire et que j’avais la liberté de choisir.

Quand les gens viennent me voir, mon rôle est de les accompagner. En aucun cas, je ne fais le travail à leur place. Je ne résous pas leurs problèmes mais je leur offre des outils afin qu’ils se prennent en charge. Et comme je n’ai pas de baguette magique, je ne peux absolument rien faire pour ceux qui me délèguent entièrement la mission de les sauver. Il est urgent de comprendre que ceux qui changent le doivent essentiellement à eux même. Et ils changent parce qu’ils acceptent de regarder leurs problèmes en face.

Seul un défaut que l’on a préalablement identifié peut être corrigé. Encore faut-il accepter de voir ses propres défauts. Autrement dit, pour trouver une solution, il convient d’abord d’identifier la cause du problème. Or même si les gens perçoivent le fait que leur vie ne tourne pas rond, la plupart du temps, ils ne savent pas vraiment pourquoi.

Celui qui aide est là pour nous tendre un miroir. C’est dans ce miroir que l’on peut découvrir ce qui nous empêche d’avancer ou d’être heureux. Et ce n’est que lorsque l’on a identifié cela que l’on peut changer. On peut alors faire un bon usage des outils que nous offre la thérapie. En résumé, pour qu’une démarche auprès d’un thérapeute porte ses fruits, il faut avant tout accepter de se regarder à l’intérieur de soi et cela, nul autre que nous ne peut le faire.

S’investir pour aller mieux !!! (Partie 1)

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , , , ,
0

C’est l’histoire d’une femme que la vie a malmenée. Elle a mal au dos et aux genoux. Elle a fait plusieurs chutes dans la rue et suite à la dernière d’entre elles, elle s’est blessée au poignet. Depuis, elle est en arrêt de travail.

Elle a du mal à marcher et ne sort presque plus de chez elle sauf pour aller travailler. Au boulot, elle subit les humeurs de son supérieur hiérarchique et n’a que peu de contacts avec ses collègues. Elle passe ses soirées devant la télé et en éprouve une culpabilité croissante. De plus, elle dort mal, rongée par le souvenir douloureux d’un enfant parti trop tôt.

Elle a été agressée dans le métro, il y a quelques années et a développé depuis une véritable phobie des transports en commun. Elle n’a pas d’amis et ne voit personne si ce n’est sa fille bien-aimée qui lui rend régulièrement visite. Elle est d’ailleurs très inquiète au sujet de cette dernière qui ne parvient pas à construire sa vie amoureuse et peine à vivre de sa passion professionnelle.

Un jour, elle entre dans mon cabinet et me dit qu’elle en a assez. Elle veut que ça change ! Elle a trouvé un de mes prospectus dans un magasin bio et veut bénéficier de l’offre « un soin de démonstration offert » portée par le flyer.

Je lui fais un premier traitement de Reiki et lui explique que pour lancer le mouvement, il est important de faire 4 soins très rapprochés, idéalement 4 jours de suite, et qu’ensuite, ce sera à elle de voir si elle veut poursuivre ou non. Elle se montre très réceptive lors de cette séance de démonstration et décide de se lancer dans l’aventure.

Six mois plus tard, elle vient de passer son deuxième degré de Reiki et elle est métamorphosée. Elle est lumineuse et souriante, pleine d’allant et de projets. Elle reprend le métro et même le RER. Elle a retrouvé un sommeil tranquille et n’a plus mal au poignet. Son entourage la trouve rajeunie de 10 ans.

Au boulot, son chef de service ne la harcèle plus et cerise sur le gâteau, elle adresse la parole à des inconnus dans le bus et dans les magasins.

L’autre jour, alors que je discutais avec une maman à la sortie de l’école, elle est passée près de moi. Elle marchait avec aisance et filait à une telle vitesse qu’elle était déjà loin avant que je ne réalise que c’était elle. Elle recommence à sortir le soir et lorsque je la vois, nous passons notre temps à rire. C’est vraiment merveilleux de la voir comme ça.

Cette histoire est absolument véridique. Pour moi, elle est la preuve qu’à tout moment, nous avons la liberté de prendre un nouveau départ. Cependant, cela ne se fait pas sans un minimum d’implication.

Pour en arriver là, cette femme a non seulement fait les 4 traitements de départ, mais elle a également poursuivi ses visites pendant deux mois, à raison d’une séance tous les 15 jours. Elle a ensuite passé le premier et le second degré de Reiki. En parallèle, elle a décidé de prendre soin de son corps en faisant régulièrement des séances de kinésithérapie.

Si elle a obtenu de tels résultats c’est parce qu’elle s’est totalement impliquée dans son processus d’auto guérison. Elle a mis en pratique les idéaux du Reiki, elle s’est donné des auto traitements quotidiens et du coup, elle a changé son regard sur le monde. Désormais, elle est actrice de sa vie. Elle a cessé de subir. Elle a compris que la vie que nous vivons est le reflet de notre monde intérieur et que nous sommes co-créateurs de ce qui nous arrive.

En d’autres termes, si notre existence ne nous convient pas, il ne tient qu’à nous de dé-créer ce que nous avons créé au préalable. Et cela ne se fait pas d’un coup de baguette magique. C’est ce que nous verrons la semaine prochaine.

Merveilleuse année 2012

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , , , ,
0

Ah 2012 ! L’année de toutes les prophéties, celle de la fin du calendrier Maya et de toutes les choses terrifiantes qu’on a pu entendre sur le sujet ! Je me demande bien ce qu’elle nous réserve cette année tant attendue parce que même si je n’ai absolument pas été touchée par la peur de la soi-disant fin du monde, j’ai tout de même remarqué pas mal de changements au niveau énergétique. Comme j’ai remarqué la multiplication des catastrophes naturelles, l’augmentation de la fréquence des très forts séismes et le fait que les gens se posent de plus en plus de questions existentielles. Du coup, j’avoue que je m’interroge et que je vais être attentive à ce qui va se passer lors des 12 prochains mois.

Certains disent que 2012 sera l’occasion pour l’humanité de changer de plan de conscience et de comprendre que l’Amour est ce qu’il y a de plus important sur Terre. J’aimerais qu’ils aient raison car je suis convaincue que nous avons tout à gagner à avancer ensemble, et non pas les uns contre les autres. Mais je suis comme Saint Thomas et l’humanité étant ce qu’elle est, j’attends de voir !

Quoiqu’il en soit, nous y voilà enfin, les deux pieds en 2012 ! Et maintenant que nous y sommes, la première chose que j’ai envie de vous écrire c’est « BONNE ANNEE !!!! ». Alors je m’exécute et je vous souhaite à tous et à toutes une excellente année, pleine de joie et de bonne humeur. Que cette année qui démarre vous apporte de multiples expériences toutes plus enrichissantes les unes que les autres et vous permette d’avancer sur le chemin qui vous conduit à vous-même.

Une nouvelle année c’est, pour la plupart, le moment des bonnes résolutions et des défis qu’on ne tient jamais ou presque. En fait, il est inutile d’attendre le 1er janvier ou la rentrée des classes pour se lancer dans un nouveau projet. Chaque instant de la vie est propice à un nouveau départ pour ceux qui vivent dans l’instant. Pourquoi attendre une date symbolique si l’on est prêt à se lancer ? Et pourquoi se lancer à une date symbolique si l’on n’est pas vraiment prêt ?

Bref, tout ça pour dire que quels que soient vos projets, si vous vous en sentez vraiment la motivation, lancez-vous ! Il n’y a que le premier pas qui coûte et quoi que l’on fasse, on est obligé de le faire ce premier pas. Alors même si vous avez raté le coche du 1er janvier pour démarrer votre magnifique projet, commencez maintenant ou demain ou le jour qui vous conviendra le mieux. Mais n’attendez pas que la motivation passe ou que quelqu’un d’autre réalise ce projet à votre place. Lancez-vous et réalisez-vous. Nous sommes sur Terre pour ça, pour vivre la vie que nous avons choisie et il n’y a rien de pire que d’arriver à la fin de sa vie et de se rendre compte qu’on est passé à côté.

Et si chacun se prend en main et ose se réaliser, alors peut-être qu’effectivement l’humanité pourra changer de plan de conscience. 😉

Le Reiki : comment ça marche ?

athomas Posté dans Reiki, Reiki, Reiki,Tags: , , , ,
2

Fatigue, tristesse, manque d'énergie, mal-être, sentiment de solitude, manque affectif, règles douloureuses, stress, anxiété. Voici une liste non exhaustive des états qui se voient significativement améliorés par la pratique du Reiki.

De même, le Reiki est très utile pour se préparer à vivre un moment important comme un entretien d'embauche, une opération, un examen ou une compétition.

Même si on ne s'aperçoit pas immédiatement des effets bénéfiques du Reiki, on se rend rapidement compte qu'une pratique régulière apporte beaucoup de bienfaits. C'est d'autant plus remarquable lorsque l'on arrête de pratiquer. On s'aperçoit alors très vite que les choses se dérèglent et ne vont plus aussi bien. Quand on fait du Reiki, ce ne sont pas les évènements qui changent mais la manière dont on les perçoit.

Pour mieux comprendre comment ça marche, il faut savoir que les énergies positives se répartissent harmonieusement dans tout le corps. Les énergies négatives, en revanche, vont aller se positionner au regard des points faibles de notre organisme : le foie, l'estomac, les intestins, etc. Elles vont s'accumuler dans le corps énergétique à un endroit précis, qui dépend de la sensibilité de chacun et elles vont perturber l'équilibre énergétique de la personne. Si ces énergies ne sont pas nettoyées, elles risquent à la longue d'atteindre les organes physiques de la personne et c'est ainsi que naissent des ulcères, des colites intestinales, des douleurs dorsales, etc.

Un traitement de Reiki va dissiper ces énergies négatives et ré harmoniser la circulation d'énergie dans tous les corps de la personne. Mais si la personne ne fait pas un travail en profondeur sur elle-même pour changer ses mauvaises habitudes, les énergies vont recommencer à s'accumuler aux mêmes endroits dès que la personne sortira du cabinet de son praticien Reiki. C'est pourquoi il est important de recevoir des traitements régulièrement et de mettre en pratique les idéaux du Reiki. Car la combinaison de ses deux éléments permettra à la personne de changer ses mauvaises habitudes énergétiques et de guérir en profondeur au sens holistique du terme.

Le Reiki est une technique d'accompagnement. Utilisé en parallèle à tout traitement médical (qu'il soit allopathique, homéopathique ou énergétique), le Reiki stimule le processus d'auto guérison. Il renforce l'efficacité des médicaments et en diminue les effets secondaires. Par ailleurs, le Reiki a une action au niveau du mental et généralement la douleur et les préoccupations liées à la maladie passent à l'arrière plan. Pour reprendre de nombreux témoignages reçus sur le sujet, les personnes qui reçoivent du Reiki nous disent que la douleur et la maladie sont toujours là mais qu'elles y pensent moins et que cela redonne de la place à d'autres ressentis et à d'autres vécus.

C'est pour toutes ces raisons que le Reiki est particulièrement recommandé en accompagnement de protocoles thérapeutiques lourds et dans le cadre de maladies chroniques. Car c'est un moyen très efficace de soulager la douleur.

J'attire cependant votre attention sur un point très important. Le Reiki ne se substitue pas à la médecine allopathique et il est essentiel de continuer à se soigner même lorsque l'on pratique le Reiki de façon régulière.

Pour finir je dirai que travailler en Reiki peut parfois sembler douloureux. En effet, le Reiki participe au processus d'éveil et en ce sens, il ouvre nos yeux sur ce que l'on ne voyait pas forcément avant. Il arrive que ce que l'on découvre ne soit pas vraiment plaisant. Mais cela se règle bien vite car on trouve les ressources pour gérer ces nouvelles perceptions et une fois cela réglé, on voit une nette amélioration.