Posts Tagged ‘Développement personnel / Spiritualité’

Très joyeuses fêtes !

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Je vous souhaite à tous et à toutes de très joyeuses fêtes, pleines d’amour, de joie et de bonne humeur.

J’en profite pour vous donner rendez-vous en 2013 pour une année riche en énergie, en transformations et en développement personnel.

Pour bien commencer, je vous propose de venir assister au stage de premier degré de Reiki qui se déroulera les 26 et 27 janvier prochain.

Vous trouverez les informations concernant ce stage et tous les autres sur le lien suivant : « Dates et contenu des stages »

Pour vous inscrire : un numéro de téléphone – 06 60 08 94 24 ou une adresse mail – relaxalex@free.fr

A très bientôt, en 2013 et une fois encore, passez de merveilleuses fêtes.

Le 21 décembre 2012 impacte nos comportements.

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
3

Le 21 décembre approche et force est de constater qu’un nombre croissant de personnes s’inquiète de ce qui pourrait arriver ce jour là.

Alors que j’écrivais une première version de ce billet, un des mes proches m’a demandé si je croyais réellement que les gens accordaient de l’importance à cette date. Je me suis donc laissé un peu de temps avant de publier mon article.

Il se trouve que dans les deux jours qui ont suivi, j’ai lu des messages sur le net, vu des publicités à la télévision, aperçu une couverture de magazine et entendu une conversation au restaurant qui tous traitaient de « La fin du monde » et des inquiétudes que cela suscite. La réponse était évidente !

L’Apocalypse nous a déjà été annoncée à plusieurs reprises ; la dernière fois, elle devait avoir lieu le 28 juillet 1999 avec la chute de la station MIR sur Paris et Vincennes. Mais mises à part quelques plaisanteries sur le sujet, ce genre de prédictions n’a jamais eu une grande influence sur le cours des évènements. Cette année pourtant, les choses semblent différentes et pour la première fois, le doute et l’inquiétude ont fait un réel chemin dans les esprits.

Il est vrai que la période est particulièrement difficile à vivre. Les catastrophes naturelles s’enchainent, les difficultés économiques frappent de plein fouet une majorité de gens et au niveau personnel, j’ai rarement vu autant de séparations, de divorces, de conflits, de crises existentielles, et de maladies que ces derniers mois.

Il y a peut-être une explication rationnelle à cela, explication donnée par un astronome lors d’une conférence sur le système solaire, à laquelle j’ai assistée il y a quelques années. Selon ce monsieur, les éruptions solaires sont particulièrement violentes actuellement et cela aurait une influence importante sur les comportements et notamment sur la nervosité et l’irritabilité en général. S’il a raison, cela expliquerait bien des choses !

Quoi qu’il en soit, les gens sont fatigués, mal dans leur peau et les mauvaises nouvelles pleuvent à un rythme inhabituel. Au final, cela crée des interrogations.

Du coup, la peur est en train de s’installer et j’avoue que je suis surprise par les comportements que j’observe autour de moi. C’est comme si les gens avaient perdu leur lucidité. Oh bien sûr, ce n’est pas tous les jours ni tout le monde, mais j’ai remarqué des attitudes que je n’aurais pas cru possible chez des personnes que je connais pour être des êtres équilibrés et généralement animés par de belles intentions.

Je suis convaincue que la peur modifie les comportements. Si la peur prend le pas sur nous, nous modifions notre regard sur les autres et sur ce qui nous arrive. Du coup, la Loi d’Attraction s’enclenche, inexorablement et nous fait vivre des situations qui entretiennent notre peur.

Alors évidemment qu’il faut se raisonner. Evidemment que nous n’allons pas prendre une météorite sur la tête. Toute cette agitation n’est que le signe d’un monde qui change et que nous ne maitrisons pas. C’est le signe d’un monde qui ne va pas bien et qui gagnerait à être complètement différent. Je vous parlerai de cela dans un prochain billet.

Mais revenons à la peur, qui s’installe tranquillement et sûrement dans le cœur d’un grand nombre de personnes et des conséquences néfastes que cela induit dans notre quotidien. Je fais partie de ceux qui pensent que nous créons ce que nous vivons et que plus nous aurons peur, plus nous trouverons de vraies raisons de nous inquiéter. À mon sens, la seule manière de changer le cours des choses, c’est d’utiliser notre pouvoir de co-création et de réinstaller la confiance et la sérénité en nous.

Pour cela, nous allons utiliser la bonne vieille méthode de l’affirmation positive et nous allons réveiller en nous la certitude que nous sommes parfaitement protégés, que nous allons merveilleusement bien et que nous sommes parfaitement sereins à tous les niveaux.

Il n’est pas nécessaire d’être formé au Reiki pour utiliser la pensée positive. Je vous laisse donc formuler vos affirmations de la manière qui vous convient le mieux. Mais n’oubliez pas, pour que ça marche, il faut se les répéter aussi souvent possible.

Dans ma lignée, nous avons l’habitude d’utiliser des formules « magiques » pour compléter nos affirmations. Et ça donne des phrases du style : « Je suis parfaitement protégé(e), à tous les niveaux par Amour et Grâce divine ». Ou encore « Je suis totalement serein(e), en toutes choses pour mon plus grand bien et en harmonie avec l’Univers. »

Les affirmations positives peuvent être répétées à tout moment, dans le métro, sous la douche ou encore lors de nos auto traitements. Nous pouvons également faire des envois de Reiki avec.

En procédant ainsi, nous alimenterons l’égrégore de la confiance et de la sérénité et nous cesserons de nourrir celui de la peur. Nous pourrons ainsi préparer joyeusement nos fêtes de fin d’année et voir arriver 2013 avec tranquillité.

Pour aller plus loin, je vous raconterai bientôt comment modifier totalement un état d’être et comment je suis passée d’une grosse déprime à un moral d’acier en quelques jours, grâce au Reiki, au bon sens et à un peu de volonté.

À bientôt.

Stage de Reiki 1 : 8 et 9 décembre 2012

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Le premier degré de Reiki est celui de la découverte et de l’accès à l’énergie. Il nous offre la possibilité de nous donner des séances de Reiki chaque jour et de nous ressourcer à l’envie.

Cette formation, c’est également une plongée dans la sagesse des idéaux du Reiki. « Se libérer de la préoccupation, de la colère, choisir d’être un privilégié, être honnête avec soi-même, etc. »

Au cours de ce stage, nous verrons comment prendre sa vie en main pour cesser de la subir et comment devenir de plus en plus conscient, chaque jour de notre vie.

Le prochain stage de premier degré de Reiki Usui aura lieu le week-end des 8 et 9 décembre prochain.

Pour ceux que cela intéresse, il reste encore quelques places. Alors incrivez-vous vite par téléphone au 06 60 08 94 24 ou par mail à l’adresse suivante : relaxalex@free.fr

Pour les autres stages, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le lien suivant : « Dates et contenu des stages »

A très bientôt ici ou dans la vraie vie.

« Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde.» Le Bouddha

athomas Posté dans Mon histoire,Tags: , ,
0

De nombreux auteurs spécialisés dans le développement personnel et la spiritualité l'ont écrit : la pensée est créatrice et nous vivons ce que nous créons. Et s'il est vrai que nous sommes soumis aux hasards de la vie, nous sommes également responsables de ce qui nous arrive.

Cela s'explique par la Loi de l'Attraction selon laquelle deux énergies identiques s'attirent. En d'autres mots, si je passe mon temps à me considérer comme une victime, à me plaindre et à voir le verre à moitié vide, j'attire dans ma vie des êtres et des situations aussi négatifs que moi. Alors que si je me considère comme une privilégiée, que je vois la beauté en toute chose et que je suis reconnaissante pour tous les bienfaits dont la vie me comble, j'attire à moi des personnes lumineuses et positives et je constate qu'il m'arrive de plus en plus d'expériences agréables. Le bénéfice d'un tel état d'esprit est donc double, d'une part, je vis de plus en plus de situations plaisantes mais en prime, lorsqu'un évènement pénible se présente dans ma vie, je le vis beaucoup mieux.

J'en veux pour preuve l'aventure qui m'est arrivée l'hiver dernier lors des vacances de février. Nous étions partis aux Seychelles, rendre visite à des amis très proches qui vivent là-bas depuis près d'un an et demi. Le contexte était parfait. Des billets pas chers et un hébergement chez nos amis nous ont permis de passer deux semaines sur cet archipel de rêve où nous n'aurions probablement pas eu les moyens d'aller autrement. Nous avons même pu nous offrir quelques jours sur la sublime ile de La Digue où l'on ne circule quasiment qu'à vélo. En effet, sur cette ile de 10 km², les voitures sont rares et tout le monde où presque se déplace à bicyclette.

Et c'est là que je suis tombée et que je me suis cassée le pied à 4 jours de la fin des vacances. À La Digue, il n'y a pas d'hôpital. Il y a un petit dispensaire, sans matériel et un médecin qui peut venir si on l'appelle. Sur place donc, personne ne pouvait me dire si mon pied était cassé ou pas. Pour moi, c'était évident ! Le bruit qu'il avait fait en rentrant en contact avec la barre de mon vélo ne me laissait aucun doute. Nous avons donc cherché à avancer notre retour sur l'ile principale afin de pouvoir faire les examens nécessaires. Cependant, tous les bateaux étaient surbookés suite à l'incident du Costa croisière qui venait d'être dérouté sur les Seychelles pour cause de panne d'électricité et ses 4000 passagers devaient être logés sur les différentes iles de l'archipel. Le seul moyen de quitter l'ile consistait à se faire évacuer par hélicoptère, ce qui n'était absolument pas dans nos moyens.

Il y a quelques années, je me serais angoissée de la situation, j'aurai fait un cinéma pas possible pour que la compagnie maritime m'embarque quand même, j'aurais pesté contre ces vacances gâchées et je me serais à coup sûr « pourri » la fin du séjour.

Mais là, j'ai choisi de profiter jusqu'au bout, en dépit de mon pied boiteux et de la douleur. Mon mari et ma fille m'ont fait beaucoup de Reiki. J'ai glacé mon pied et par chance, j'ai rencontré des pharmaciens en vacances qui m'ont donné des anti-inflammatoires pour tenir le coup. Du coup, la douleur était tout à fait supportable. Je me suis dit que dans l'eau, mon pied ne subirait pas de pression et en dépit du scepticisme de mon cher et tendre, j'ai fait une sortie snorkeling en mer qui restera mon plus beau souvenir des Seychelles. Bon c'est vrai, je n'avais qu'une palme et ma jambe trainait inerte derrière moi mais mes yeux, eux, étaient en parfait état de fonctionnement pour savourer le merveilleux spectacle de ces fonds sublimes.

Par la suite, j'ai été chouchoutée sur le bateau puis à l'hôpital où on m'a confirmé que mon pied était effectivement cassé. Suite à cela, je n'ai pas pu prendre mon vol retour pour Paris car la compagnie aérienne qui nous transportait, voulait l'avis de son médecin et ce dernier ne travaillait pas le week-end. Résultat, je suis restée 4 jours de plus aux Seychelles. Là aussi, ça aurait pu me contrarier car j'ai dû annuler des rendez-vous, que mon mari et mes enfants sont rentrés sans moi, et que j'étais coincée chez mes amis qui avaient beaucoup à faire et que je ne voulais pas déranger. Là encore, je sais qu'il y a quelques années, je me serais morfondue de ne pas être autonome et de ces rendez-vous manqués. Mais je me suis dit qu'il y avait pire endroit sur Terre pour être coincée et j'ai décidé de profiter de ces 4 jours sans mari ni enfants pour méditer, bronzer, dormir et me reposer. La chance a voulu que la plage se trouve au bout du jardin et même si mon pied me faisait un mal pas possible dans la descente jusqu'à la mer et surtout dans le sable, une fois dans l'eau, j'étais au paradis.

Pour finir, voyant que la compagnie aérienne tardait à me trouver une place pour le vol de retour (les vols étaient surbookés par les passagers du Costa croisière), ma compagnie d'assurance est intervenue et m'a acheté un nouveau billet, en classe affaire ! Cerise sur le gâteau, j'ai pu me faire rembourser le billet en classe économique que je n'avais pas utilisé. Résultat, mon voyage de retour fut extrêmement agréable, tout le monde étant aux petits soins avec moi et en plus, j'ai récupéré des sous qui m'ont permis quelques mois plus tard de m'offrir un superbe week-end à Madrid avec mon mari.

Une fois rentrée, j'ai été choyée par mes voisins qui m'ont aidée pour les trajets à l'école et les courses. Les gens que je rencontrais semblaient désolés de ce qui m'était arrivé et je passais mon temps à les rassurer car dans les faits, tout allait merveilleusement bien. Certes, j'avais le pied cassé mais grâce au Reiki et à une bonne prise en charge médicale, je ne souffrais pas. Et la solidarité qui s'était organisée autour de moi, m'a permis de vivre cette période en toute sérénité.

Pour moi, cette histoire est vraiment l'exemple type de ce que peut faire la Loi de l'Attraction. Certains diront que je suis chanceuse. Peut-être ont-ils raison. Mais la chance, ça se provoque, et c'est bien souvent la résultante du regard positif que l'on porte sur la Vie. 😉

Stage de Reiki 1 : deux dates en octobre.

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Le prochain stage de premier degré de Reiki Usui aura lieu les 20 et 21 octobre prochain. Il reste une place et une seule pour ces dates.

Toutefois, si vous êtes déjà pris ce week-end là et que vous souhaitez tout de même vous former au Reiki dans les semaines qui viennent, un deuxième stage vous est proposé les 25 et 26 octobre.

Pour vous inscrire, il vous suffit d’appeler le 06 60 08 94 24 ou d’envoyer un mail à l’adresse suivante : relaxalex@free.fr

Pour les autres stages, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le lien suivant : « Dates et contenu des stages »

A bientôt.

C’est la rentrée…

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
0

C’est la rentrée et c’est le retour du mode « course contre la montre ». Quel contraste entre le rythme nonchalant des vacances et celui effréné des jours qui viennent de passer ! Achats de vêtements, de chaussures, de fournitures pour les enfants ; inscriptions aux différentes activités, réunions pour rencontrer les nouvelles maitresses, voici un petit aperçu de l’activité familiale. Bien évidemment, côté professionnel, l’agenda est tout aussi rempli et les journées passent plus vite les unes que les autres. Comment continuer à prendre soin de soi au milieu de cette effervescence ?

Pour être et rester en équilibre, il est fondamental de trouver du temps pour nos loisirs et notre santé et surtout de préserver un nombre d’heures de sommeil suffisant pour ne pas puiser dans nos réserves trop longtemps. De toute façon, si je ne respecte pas ces besoins, je deviens irritable, mes douleurs se réveillent et un certain nombre d’autres choses dont je m’efforce de me libérer refont surface et débarquent au grand galop.

Un des mes amis m’a dit un jour que le secret de l’équilibre consistait à se faire un petit plaisir chaque jour et un gros par semaine. Selon lui, en procédant ainsi, on évite la frustration et cela nous permet de maintenir un certain équilibre émotionnel. Idéalement, il est important d’ajouter à cette recette un auto traitement de Reiki quotidien.

Je sais bien que ce n’est pas évident de tenir la cadence et que plus d’un praticien s’endort avant d’avoir terminé sa séance. Alors plutôt que d’abdiquer comme le font tant de gens, je vous conseille de faire votre traitement sur deux jours. Mieux vaut une demi-séance de 20 minutes chaque jour que pas de Reiki du tout. Une autre option est de se faire un traitement court ou un équilibrage des chakras en semaine et des traitements complets le week-end. Ce ne sera pas aussi bien que si vous faisiez votre séance en totalité, je l’admets mais ce sera mille fois mieux que de ne plus avoir recours au Reiki sous prétexte que vous n’avez pas 40 minutes à consacrer à votre séance quotidienne.

Faites de votre mieux, libérez-vous de la culpabilité et surtout ne renoncer pas à utiliser ce cadeau superbe qui vous donnera en plus toute l’énergie nécessaire pour tenir le coup dans les périodes de surmenage. A condition toutefois de ne pas exagérer. Il est évident que le Reiki ne remplacera pas une bonne hygiène de vie et qu’il ne se substituera pas durablement à de bonnes nuits de sommeil.

Pour finir, j’utilise une petite astuce pour arrêter le temps qui file. J’utilise aussi souvent que possible et par tous les moyens à ma disposition*, l’affirmation positive suivante : « J’ai tout le temps nécessaire et un peu plus, pour mon plus grand bien et en harmonie avec l’Univers. »

Bonne rentrée à tous !


* Par l’expression « tous les moyens à ma disposition », je parle des envois à distance, du traitement mental, de prononcer cette phrase aussi souvent que possible, pendant mes auto traitements et à n’importe quel moment de la journée.

Stage de Reiki 2 du 15 au 16 septembre 2012

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , ,
2

Le prochain stage de deuxième degré de Reiki Usui aura lieu le week-end des 15 et 16 septembre prochain. Pour s’inscrire, il est impératif d’avoir au préalable été initié au premier degré.

Le deuxième degré est celui du co-créateur conscient. Lors de ce stage, vous recevrez les trois symboles traditionnels utilisés par Mikao Usui, ainsi que le symbole du Cœur. Vous apprendrez comment travailler sur votre passé et sur toute situation qui ne vous convient pas dans votre vie. Vous trouverez le contenu détaillé de la formation sur la page « Les stages »

Il reste deux places. Alors inscrivez-vous vite par téléphone au 06 60 08 94 24 ou par mail à l’adresse suivante : relaxalex@free.fr

Belle et bonne journée à tous.

Prendre le temps de cheminer

athomas Posté dans Reiki, Reiki, Reiki,Tags: , , , ,
0

On me demande souvent s’il existe un délai minimum entre deux stages de Reiki. Cette question qui taraude de nombreux stagiaires est véritablement délicate mais la réponse relève du simple bon sens. On passe le degré suivant quand on est prêt.

En théorie, il y a des délais incompressibles. Il s’agit de laisser le temps à la nouvelle vibration de s’installer totalement dans le corps de la personne. Mais dans les faits, les initiations Reiki déclenche des transformations à tous les niveaux ainsi que des prises de conscience qu’il est fondamental pour chacun de prendre le temps d’intégrer. Et quand les changements nécessaires se sont opérés, on peut alors passer sereinement à l’étape suivante.

Or aujourd’hui, bon nombre de personnes viennent nous voir avec un tel désir d’avancer qu’elles ont tendance à vouloir brûler les étapes. C’est vrai au niveau des stagiaires mais c’est tout aussi vrai pour les personnes qui viennent recevoir des séances de Reiki. Et le risque est de voir des gens s’inscrire au stage suivant non pas parce qu’ils sont prêts mais parce qu’on leur a dit que le délai minimum était écoulé. Ils s’inscrivent donc parce qu’ils en ont le droit mais oublient au passage de se connecter à leur véritable ressenti pour savoir si c’est une bonne chose pour eux de le faire à ce moment là.

Et c’est là que la question devient délicate car pour l’enseignant, l’exercice va consister à trouver le juste équilibre entre une écoute et un conseil appropriés et le respect de la liberté dont le stagiaire doit jouir dans ses choix d’évolution. Car au final, la décision de passer ou non le degré suivant appartient bien à l’élève et non pas au maitre.

Si une personne va trop vite et qu’elle n’a pas pleinement intégrer les effets d’une initiation, elle s’expose aux mêmes désagréments qu’un enfant d’un 1m30 qui voudrait faire un parcours d’accro branches adapté aux plus d’1m40. Il n’aura pas les jambes assez longues pour passer d’un élément au suivant et il aura les bras trop courts pour attraper la corde ou le trapèze. Du coup, il passera son temps à être bloqué et à appeler ses parents à l’aide. Au final, l’attraction au lieu d’être un moment de plaisir sera un moment de pure galère et il est fort probable que cette expérience le dégoutera durablement de ce type de loisirs.

Et bien c’est la même chose en Reiki. A la suite d’une initiation, il arrive que l’on traverse des périodes de très forte agitation émotionnelle qui peuvent être très compliquées à gérer. Et si on n’a pas correctement intégré ce qui devait l’être lors du stage précédent, on peut trouver tout cela tellement difficile à vivre qu’on finit par abandonner la pratique du Reiki.

Un autre aspect à considérer c’est le risque d’être déçu. En voulant aller trop vite, on passe parfois à côté d’une partie du chemin. Et en se disant que la solution est à la prochaine étape, on oublie parfois de regarder le paysage alors que des merveilles sont cachées au détour d’un virage. Une fois arrivé à l’étape suivante, on se rend compte qu’on a toujours autant de problèmes car ce n’est pas l’initiation qui résout les difficultés mais le travail que l’on fait sur soi dans la foulée. Or précisément, ce que nous devons comprendre c’est que nous ne devons pas attendre d’avoir réglé tous nos problèmes pour vivre heureux. Le secret, c’est de travailler à installer la sérénité dans notre vie et ensuite, les difficultés diminuent avant de disparaitre.

Alors prenez le temps de savourer chaque degré que vous passez. Sachez que dans certaines écoles, le délai imposé entre deux degrés se chiffre parfois en années. Autorisez-vous à vivre votre évolution dans la sérénité. Prenez plaisir à poser vos mains sur vous, chaque jour, dans un grand lâcher prise. Savourez vos traitements avec ou sans affirmations positives, en minutant le temps ou en vous autorisant à suivre votre intuition quant à la durée de chaque position. Autorisez-vous à expérimenter des positions autres que celles que vous avez apprises.

Pour ceux qui ont le second degré et plus, prenez le temps de faire le traitement sur le passé, envoyez du Reiki à toutes les situations qui vous dérangent, pratiquez les techniques japonaises de Reiki. Vous vous rendrez alors compte que chaque degré est immensément riche et qu’il faut bien davantage que quelques semaines pour en faire le tour. Et quand vous aurez vraiment fait tout ça, vous sentirez soudain que vous êtes réellement prêt pour le degré suivant et là, en toute sérénité, vous pourrez vous inscrire et savourer pleinement la prochaine étape.

Mieux vivre son passé.

athomas Posté dans Reiki, Reiki, Reiki,Tags: , ,
0

Nous nous construisons chaque jour sur la base de nos expériences. Ce sont elles qui façonnent notre savoir, nos habitudes et notre regard sur la vie. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien, qu’on utilise le mot expérience pour qualifier la somme des connaissances et le vécu d’une personne. Dans ce mot, il y a une notion d’un déjà vu ou déjà vécu qui permet de réagir de manière appropriée à telle ou telle situation.

En d’autres termes, nous sommes aujourd’hui la somme de nos expériences passées et ces dernières influencent notre présent. De la même manière, nos expériences présentes auront un impact sur notre futur. De ce fait, chacun d’entre nous a une façon bien à lui de réagir face à un évènement précis. C’est ce que montre l’histoire suivante.

« Alors que trois petits garçons jouent sagement dans un parc, arrive un promeneur accompagné d’un énorme chien. Le premier gamin saute de joie, se précipite vers l’animal et demande à son maitre s’il peut le caresser. Le second, allongé dans l’herbe, observe une colonie de fourmis et ne remarque même pas la scène. Le troisième se réfugie précipitamment dans les jambes de sa mère et se met à pleurer, terrifié par la grosse bête. »

Cette histoire illustre clairement le fait qu’une même situation peut être vécue de manière totalement différente en fonction de celui qui la vit. Et il semble évident que le premier garçon aura eu par le passé, une expérience bien plus agréable de la rencontre avec un chien que le troisième.

L’apprentissage de la vie à travers nos différents vécus nous a permis de nous construire et de grandir. Nous avons ainsi développé des modes de fonctionnement qui nous permettent de mieux vivre dans ce monde et avec les autres. Toutefois, chacun d’entre nous a vécu, un jour ou l’autre, un (ou plusieurs) évènement qui l’a péniblement marqué et nous avons développé des mécanismes de défense pour surmonter les difficultés que nous avons rencontrées alors. Or parfois, ces mêmes mécanismes qui nous ont sauvés à l’époque, sont à l’origine de troubles qui nous empêchent de vivre aujourd’hui. En effet, certains réflexes que nous avons développés dans notre prime enfance pour nous protéger peuvent se révéler de véritables freins pour les adultes que nous sommes devenus.

Il y a de nombreuses manières de travailler sur son passé et le Reiki est un des outils grâce auxquels, nous allons pouvoir nous libérer des schémas de comportement qui n’ont plus lieu d’être.

A partir du deuxième degré, nous avons la capacité d’envoyer du Reiki à distance. Cette possibilité qui fonctionne dans l’espace géographique et nous permet d’envoyer de l’énergie à quelqu’un qui se trouve à l’autre bout du monde, nous permet également de traverser le temps. On va ainsi pouvoir envoyer du Reiki à notre futur pour se préparer à vivre au mieux un évènement important pour nous, et nous allons également pouvoir en envoyer vers notre passé.

En envoyant du Reiki dans le passé, nous n’effaçons pas les expériences douloureuses, nous ne les oublions pas non plus mais nous travaillons sur la charge émotionnelle engendrée par ces dernières. Or c’est cette charge émotionnelle qui nous fait souffrir et qui altère nos réactions au présent. Grâce aux envois de Reiki dans notre passé, nous changeons notre ressenti concernant nos épreuves et cela nous permet d’apaiser la souffrance liée ces expériences difficiles.

Nous pouvons alors regarder en arrière de manière sereine et nous sommes désormais en mesure d’accepter les faits tels qu’ils se sont déroulés. Avec ce regard apaisé, il nous devient possible de comprendre le sens de nos expériences.

Dans certains cas, nous parvenons même à comprendre ce qui a motivé les comportements des autres et à les accepter sans jugement ni souffrance. Ce travail d’apaisement nous permet alors de tirer des enseignements et d’envisager de nouvelles possibilités d’actions pour ne plus reproduire ce qui nous a fait souffrir.

Ce travail à l’aide du Reiki 2, à raison de 5 à 10 minutes par jour, prend 6 mois pour une personne de 25 ans, environ un an pour une personne de 40 ans et un peu plus de 16 mois pour une personne de 60 ans. Cela peut paraitre long et laborieux vu comme ça, mais le résultat est impressionnant. On opère une sorte de nettoyage en profondeur qui fait de nous des êtres neufs et expérimentés en même temps.

Si vous êtes intéressés par ce travail, la solution c’est de passer le deuxième degré de Reiki. Pour mémoire, le prochain stage de 2ème degré aura lieu le week-end des 15 et 16 septembre 2012. Si vous êtes déjà deuxième degré et que vous voulez connaitre la procédure, contactez-moi par mail à l’adresse suivante : relaxalex@free.fr, je me ferai un plaisir de vous l’envoyer.

Stage de Reiki 1 en juillet 2012 et Stage de Maîtrise en août

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , ,
0

Le prochain stage de premier degré de Reiki Usui aura lieu le week-end des 7 et 8 juillet prochain.

Il reste encore quelques places. Alors incrivez-vous vite par téléphone au 06 60 08 94 24 ou par mail à l’adresse suivante : relaxalex@free.fr

Par ailleurs, un stage de maitrise (Reiki 3 + Reiki 4) aura lieu du 23 au 26 août 2012. Je suis à votre disposition pour toute information sur cette formation : conditions d’inscription, programme, tarif, etc.

Pour les autres stages, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le lien suivant : « Dates et contenu des stages »

Belle et bonne journée à tous.