Posts Tagged ‘Maitre reiki’

« L’extraordinaire nous attire un instant,…

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
1

… la simplicité nous retient plus longtemps, parce que c’est en elle seule que réside l’essentiel » – Garry Winogrand

Du 5 au 8 mai dernier, à Evian, s’est tenue la 7ème édition du Congrès Francophone de Reiki Usui. Dans un cadre magnifique, 330 praticiens et enseignants de toutes les écoles et en provenance de nombreux pays, se sont retrouvés afin de se rencontrer, de partager et d’échanger sur ce sujet qui leur est particulièrement cher : le Reiki.

J’ai toujours aimé les grands rassemblements. Ce sont généralement des moments de communion et d’émotion intenses. Que ce soit un meeting politique, un concert de rock ou une parade, les gens vibrent à l’unisson et il s’en dégage une immense énergie. Evidemment, pour que le moment soit véritablement merveilleux, il est fondamental que ceux qui organisent et animent la manifestation soient guidés par des valeurs positives, ce qui est totalement le cas aux congrès d’Evian. J’écris « aux » au pluriel car je parle de toutes les éditions où c’est la même énergie positive et chaleureuse qui nous accueille.

Au milieu de cette foule, il y a la possibilité de rencontrer quantité de belles et lumineuses personnes, pleines d’amour et de sagesse. Cependant, c’est aussi l’occasion de vivre des expériences délicates et de croiser la route d’individus beaucoup moins attrayants. Je vous rassure, ces derniers sont une minorité mais je voulais partager avec vous tout ce que cela m’a inspiré.

Au cours de cette 7ème édition, nous avons eu le bonheur et la chance d’écouter Hyakuten Inamoto Sensei, le fondateur du Komyo Reiki ainsi que Galina Labkovskaya, une merveilleuse maître Reiki russe et tous deux nous ont enchantés par leurs paroles et leur présence.

La première leçon qu’ils nous ont donnée résidait dans leur attitude : l’humilité, la simplicité. Souriants, abordables, accessibles, il était extrêmement facile de les approcher et de leur parler. Aucune barrière, aucune distance dans leur comportement ! Et de la joie ! Bref : que du bonheur !!!

Si l’on met cela en parallèle avec la façon d’être de tant de gens qui se prétendent dans l’amour et la spiritualité, ça donne envie de rigoler, jaune !!! Car c’est une des choses qui m’a frappée ces derniers temps, au congrès et ailleurs. Il y a trop de gens campés sur leurs positions, incapables d’écoute, tout fermés qu’ils sont dès qu’ils abordent quelque chose qu’ils ne connaissent pas. Et il vaut mieux en être conscient car face à ce genre de personnes, le mieux que j’ai trouvé à faire est de lâcher prise et de les laisser parler.

Il y a, par exemple, les extrémistes de l’alimentation saine. Du genre, si vous consommez des laitages, de la viande rouge et du gluten, vous ne pouvez pas être en bonne santé. J’ai même entendu une dame dire que tout se résumait à cela : manger correctement !

Ils ont sûrement un peu raison quelque part mais quand on voit à quel point leur hygiène de vie draconienne les coupe de leur joie de vivre, ça ne donne pas franchement envie de rechercher la bonne santé par ce biais là. Allez, j’avoue, ce genre de discours me donne carrément envie de me sauver en courant.

Ceux qui prônent une alimentation et une hygiène de vie plus saines ne sont heureusement pas tous comme ça. Et ça vaut mieux pour nous parce que ce qu’ils préconisent est précieux. C’est juste que quand ce genre de conseil est donné avec un sourire chaleureux et accompagné d’un « tu fais comme tu peux », comme par hasard, ça passe tout de suite mieux.

On trouve aussi ceux qui se croient arrivés. Ils ont tout compris et vous assènent leur supériorité du haut de leur grande expérience. Là encore, ça ne passe pas pour moi. Je trouve qu’il n’y a rien de pire que quelqu’un qui prétend travailler dans la relation d’aide et dont la première action est de vous faire ressentir à quel point vous êtes petit et combien votre chemin est encore long !!!

Quand on tourne notre regard vers les maîtres, les vrais, les grands, comme le Dalaï Lama par exemple, ce qui nous frappe, ce n’est pas leur immense supériorité. Non, c’est leur extraordinaire simplicité, leur humour et la joie qui émane d’eux.

Je ne vais pas faire la liste de toutes les rencontres « instructives » que j’ai faites ces derniers jours. Surtout que pour 2 ou 3 grincheux, j’ai rencontré des dizaines de personnes merveilleuses. Mais suite à ce congrès et devant la sérénité de ces deux maîtres, une évidence s’est imposée dans mon esprit : les choses sont simples ! C’est notre vision qui les rend compliquées. Et là, « ici et maintenant », j’ai envie de simplicité. Dans la pratique du Reiki, cela pourrait se résumer à ces quelques mots de Inamoto Sensei : « Posez les mains, lâchez prise et … souriez ! ».

Quelques trucs à savoir quand on cherche un maître enseignant Reiki.

athomas Posté dans Reiki, Reiki, Reiki,Tags: , , , , , , ,
0

En apparence, c'est extrêmement simple de devenir praticien Reiki. Il suffit d'assister à un stage et de se faire initier. En réalité, c'est un peu plus compliqué et le choix de son maître demande une certaine perspicacité. On trouve toute sorte d'enseignants à la rubrique Reiki et de mon point de vue, on ne peut pas faire confiance à n'importe qui.

Il y a d'abord ceux qui vous initient à distance. J'ai du mal à croire que ce soit possible. D'ailleurs, je ne suis pas la seule à le penser. Il faut savoir que le fait d'initier en direct est une condition d'admission non négociable pour les maitres qui souhaitent se faire enregistrer à la fédération de Reiki (LFDR).

Il y a ensuite ceux qui vous initient en une demi-journée. Là, je peux en parler, j'en ai fait les frais. Le canal est ouvert c'est sûr et l'énergie passe parfaitement mais il y a de grandes chances que vous passiez totalement à côté de la substance même du Reiki. Dans mon cas, une fois sortie de mon initiation, j'avais les mains brûlantes et des résultats extraordinaires. Mais n'ayant rien compris aux idéaux du Reiki, je me suis imaginée que j'avais des pouvoirs spéciaux et mon égo ronflait comme un gros moteur. Puis un jour, j'ai décidé de passer la maitrise et j'ai rencontré un maître qui enseigne le Reiki depuis de très nombreuses années. Cet homme dont l'enseignement est irréprochable m'a permis d'assister à ses stages de 1er et 2ème degré avant de m'enseigner la maîtrise. C'est là que j'ai tout appris et que j'ai compris tout ce qui me manquait jusque là. L'enseignement spirituel du Reiki est de toute première importance et passer à coté c'est comme rouler en première alors qu'on conduit une voiture de sport. Or comment parler des traitements de groupes, des techniques japonaises de Reiki et surtout comment faire comprendre l'importance des idéaux en une toute petite demi-journée. C'est tout bonnement impossible.

Il y a ceux qui prétendent être maîtres alors qu'ils n'ont pas été initiés. Il y a quelques années, une personne a publié les symboles et les rituels d'initiation, contrairement aux valeurs du Reiki qui veulent que tout cela demeure « secret et sacré ». Des petits malins ont cru pouvoir utiliser ces outils sans y avoir été personnellement initiés. Le résultat fut catastrophique. Au mieux, les gens qui ont été voir ces personnes n'ont pas été initiées, au pire, elles sont reparties avec de gros désordres énergétiques.

Il y a aussi des maîtres qui font tout bien comme il faut mais qui n'ont aucune éthique et qui adoptent des attitudes inacceptables. Ils peuvent par exemple abuser de la situation et se servir de l'état de détresse de ceux qui les consultent pour prendre le contrôle sur leur vie. Ceux là sont à fuir plus que tous les autres, ils sont un véritable problème pour toute la profession car c'est à cause de ceux-là que les associations antisectes se sont parfois méfiées du Reiki.

C'est pour nous démarquer de toutes ces personnes que nous avons créé la fédération de Reiki. Cette fédération a pour but de rassembler tous les praticiens et tous les enseignants de Reiki en France et dans les pays francophones dont le souci est de proposer une pratique éthique et sérieuse de cette discipline. C'est promis, je vous dis tout la semaine prochaine sur son origine et ses objectifs mais en attendant si vous cherchez votre maître, sachez qu'elle propose un annuaire de praticiens et d'enseignants fiables et compétents et que vous pouvez le consulter là : http://www.lafederationdereiki.org/annuaire/.

La fédération de Reiki – LFDR : http://www.lafederationdereiki.org/

Et le Reiki est entré dans ma vie !

athomas Posté dans Mon histoire,Tags: , , , , , , , ,
3

J'avais décidé de me faire initier. Il me restait à trouver par qui. Aujourd'hui, si une telle question se posait, je consulterais l'annuaire de « La Fédération De Reiki »! Comment choisir un Maître quand on n'y connaît rien ? Je le voulais honnête et si possible parisien. Je me souviens de cette quête comme d'un moment compliqué, c'est grâce au bouche à oreille que j'ai enfin trouvé.

Je me rappelle le jour où j'ai rencontré celui qui m'a transmis l'art de canaliser le Reiki. Et je repense à ces larmes ruisselant sur mes joues lorsqu'enfin j'ai reçu mon premier Reiju*. Ce fut un instant intense et rempli d'émotions, une magnifique expérience que cette initiation !

Une fois sortie de là, des devoirs m'attendaient. Pendant 21 jours, je devais pratiquer. Mon premier client ne fut autre que moi-même mais très rapidement j'en ai eu un deuxième.

Le grand père de mon homme, dans son jardin, est tombé et suite à cette chute, ne s'est jamais relevé. A 96 ans, c'était un papy fringant mais il gisait à présent à demi-inconscient. Je lui ai proposé des séances de Reiki et je l'ai accompagné jusqu'à la fin de sa vie.

Soutenir un être cher sur la fin de son existence fut pour moi une expérience particulièrement intense. Quand j'arrivais le week-end pour prendre soin de lui, je le trouvais bien souvent profondément endormi. Le miracle se produisait quand après l'avoir massé, je le quittais tout content et en train de chanter. La métamorphose était frappante pour ne pas dire curieuse et la famille a fini par me voir guérisseuse. Je vous rassure il n'en est rien, je faisais juste du Reiki. Comme n'importe quel praticien, j'utilisais l'énergie.

Ma troisième cliente fut bien sûr ma belle-mère, elle avait besoin de soutien puisqu'elle perdait son père. Ces moments de réconfort, de douceur et de détente ont renforcé nos liens et aussi notre entente. Grâce aux traitements de Reiki que je lui donnais patiemment, elle a surmonté cette épreuve plutôt vaillamment. En plus du bien-être que les séances lui apportaient, certaines de ses douleurs ont commencé à céder. En quelques mois à peine, le Reiki l'a conquise et à cette technique japonaise, elle est désormais toute acquise.

Ces expériences énergétiques me remplissaient d'espoir. Et si cet outil pouvait faire cesser mes déboires ? Remplie d'enthousiasme, j'ai exploré le phénomène, je vous raconte comment… dès la semaine prochaine !

* Le Reiju est la méthode utilisée autrefois par le fondateur du Reiki, Mikao Usui, pour transmettre les initiations à ses élèves.