Posts Tagged ‘Pleine conscience’

2013 : année de pleine conscience ?

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , , ,
0

Nous voilà enfin en 2013 et comme chaque année à cette période, l’heure est aux bonnes résolutions. Pour ma part, j’ai décidé d’explorer plus intensément que jamais, la première partie des idéaux du Reiki qui nous incite à vivre « Ici et Maintenant ».

Je me permets un petit rappel pour les nouveaux lecteurs qui ne les connaissent peut être pas encore. Les idéaux du Reiki nous disent ceci :

« Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation !
Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute colère !
Juste pour aujourd’hui, je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions, et j’honore mes parents, mes professeurs et mes aïeux !
Juste pour aujourd’hui, je vis ma vie honnêtement !
Juste pour aujourd’hui, je respecte la vie autour de moi sous toute forme ! »

Cela étant rappelé, revenons à nos moutons !

J’ai donc choisi d’investir totalement le moment présent et je savoure ce que la vie m’offre d’expériences et de découvertes. Je ne parle pas seulement des moments agréables et faciles à vivre, mais aussi des évènements insignifiants voire délicats qui peuvent se révéler fort intéressants si nous les vivons en pleine conscience.

La pleine conscience est un état que l’on recherche par le biais de la méditation et il peut s’avérer compliqué de le reproduire dans la vie de tous les jours. En effet, il n’est pas toujours aisé de rester présent et attentif à l’instant alors que nous sommes coincés dans les embouteillages et que les enfants sont sur le point de sortir de l’école. Pourtant, il ne sert à rien de s’inquiéter et de s’énerver car cela ne débloque pas la circulation et au pire, nous risquons de prendre une mauvaise décision qui nous retardera plus encore. Comme le dit la sagesse populaire, « il faut garder la tête froide » car c’est ainsi que l’on est en mesure de trouver de véritables solutions.

Être présent et attentif en toute circonstance est un moyen efficace de conserver sa lucidité. Cela peut être une aide précieuse pour se sortir de situations pénibles qu’elles soient cruciales ou insignifiantes. Pour illlustrer mon propos, je pense à quelques exemples de situations, banales, qui pouvaient facilement devenir très désagréables par le passé et que j’ai appris à débloquer en vivant intensément le moment présent.

Prenons le cas des insomnies. Il vous est sûrement déjà arrivé d’avoir du mal à trouver le sommeil et vous savez comme moi combien cela peut être pénible de tourner et tourner encore au fond de notre lit, embarqués dans des pensées et des préoccupations de toute sorte. Il se trouve que depuis quelques semaines, je peine à aller rejoindre les bras de Morphée. Cela est extrêmement rare chez moi mais autrefois, lorsque cela se produisait, cela avait le don de m’agacer prodigieusement, aggravant la situation et retardant plus encore mon endormissement.

Aujourd’hui, quand je réalise que je suis en train de me perdre dans mon mental, et qu’en dépit de l’heure tardive, je ne dors toujours pas, je me concentre sur mon corps. Je choisis de ne pas considérer cette situation comme problématique et je place mon attention sur mes jambes ou sur mon dos qui reposent confortablement sur le matelas. Je réalise alors combien cette sensation de détente est agréable et combien il est bon de se lover au fond d’un lit douillet ! Le matin, c’est si difficile d’en sortir alors puisque j’y suis et que je ne suis pas obligée de me lever, autant vivre pleinement cet instant ! Et généralement, je m’endors dans les minutes qui suivent. 😉

Autre situation, autre exemple. Depuis toujours, j’ai eu les plus grandes difficultés à m’interrompre quand j’étais lancée dans une activité. Cela avait pour conséquence fâcheuse d’entrainer chez moi une profonde irritation toutes les fois où je travaillais sur un dossier important et que je devais tout abandonner pour aller récupérer mes enfants à l’école. Une fois de retour à la maison, ma frustration était telle que je tentais tant bien que mal de terminer ce que j’avais à faire et je demandais à mes filles de s’occuper toutes seules. Cependant, il est arrivé plus d’une fois que l’une ou l’autre ait passé une mauvaise journée et qu’elle ait besoin de ma présence et de mon écoute. Alors elle venait me voir, me poser des questions et me montrer son envie de passer du temps avec moi.

Toute à mes préoccupations, je ne réalisais pas le besoin de mon enfant et je lui refusais mon attention. Inévitablement, elle trouvait le moyen d’aller provoquer sa sœur et la dispute éclatait à la maison. Ce qui avait le don de m’irriter plus encore et lorsque mon mari rentrait, il me trouvait d’une humeur infâme. Assez rapidement, il était contaminé par la mauvaise ambiance et je ne vous fais pas de dessin sur la manière dont se terminait la soirée.

Désormais, j’observe mes enfants. Je prends le temps de les accueillir et de les écouter. Si je sens qu’elles ont vraiment besoin de ma présence, je lâche prise et je reporte à plus tard ce que je n’ai pas achevé. Et étonnamment, je n’ai aucune difficulté à terminer mon ouvrage dans la soirée ou le lendemain ; ce qui fait que ce délai que je m’accorde, n’a aucune conséquence négative de quelque sorte que ce soit. C’est là qu’on réalise que les urgences que l’on se donne sont rarement de véritables impératifs.

Evidemment, nos soirées sont beaucoup plus douces et plus paisibles. La cerise sur le gâteau, c’est qu’un changement important s’est produit dans l’attitude globale des filles. Elles sont plus détendues, plus lucides aussi. Elles dorment mieux et c’est toute la maison qui s’en trouve apaisée.

En fait, j’ai réalisé qu’elles ne seraient pas des enfants toute leur vie. Tous les parents savent cela, pourtant, bon nombre d’entre eux laissent grandir leur progéniture sans vraiment en profiter. La vie nous donne hélas tellement de bonnes raisons de passer à côté de leur enfance ! Bientôt, elles seront de vraies jeunes filles et elles préfèreront l’attention d’un beau garçon ou d’une amie à celle de leur mère. Alors je profite de ces moments si précieux, si plein d’innocence et de spontanéité. Leur univers est tellement rempli de joie, de bonne humeur et de magie ! Franchement, ça na pas de prix !

Alors quand je vois combien le fait de vivre le moment présent améliore ma vie sur des situations aussi simples, j’imagine sans peine les bénéfices que j’aurais à conserver cette quiétude et cette attention dans des situations de stress. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi d’en faire mon objectif prioritaire de 2013 et même si cela fait déjà un moment que je m’évertue à vivre « Ici et Maintenant », j’ai bien l’intention d’aller encore plus loin dans cette direction.

Pour y arriver, il est important de faire preuve d’une certaine discipline mais je vous expliquerai tout ça la semaine prochaine. En attendant, je vous souhaite le meilleur pour 2013 et que le Reiki vous accompagne sur le chemin de l’accomplissement personnel.