Posts Tagged ‘Reiki dans le 20ème à Paris’

Citation du jour !

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
0

A méditer ! Surtout quand on est perfectionniste ! 😉

SONY DSC

Cette phrase m’inspire particulièrement en ce moment. Je n’en ai pas retrouvé l’auteur. Il semblerait que ce soit un proverbe. Si vous en connaissez l’origine, je serais heureuse de la connaitre. Merci d’avance
🙂

Témoignage : « L'appel du Reiki »

athomas Posté dans Témoignages,Tags: , , ,
0

Je reçois régulièrement des nouvelles des personnes que j'accompagne à l'aide du Reiki que ce soit en séance ou en formation. Ces retours d'expérience sont nombreux et sous toutes les formes : mails, textos, appels téléphoniques, etc. Certains de mes élèves m'ont proposé de retranscrire de façon plus narrative leur expérience. C'est ce qu'a fait Nadine, de Paris. Je vous livre son témoignage, tel que je l'ai reçu.

Par Nadine de Paris.

Un jour en vacances, j'entends parler pour la première fois du Reiki : Une amie du voyage me dit qu'elle utilise le Reiki pour apporter du réconfort à son petit neveu malade. Je ne voyais pas trop ce que pouvait être le Reiki, car j'étais pas du tout familière des outils énergétiques. J'étais même assez méfiante devant tout ce qui semblait « magique ».

10 ans plus tard, je suis en quête d'un mieux-être, car je vis beaucoup de stress professionnel et personnel, et je traverse une période difficile au niveau santé, suite au diagnostic d'une pathologie auto-immune. Je cherche des moyens complémentaires pour m'accompagner dans le traitement médical qui m'épuise. Je repense un jour à cette amie de voyage et au Reiki, je la contacte, et me décide aussitôt à chercher un praticien de Reiki près de chez moi.

Je tombe sur le site internet de la fédération de Reiki*, dont l'éthique me rassure immédiatement. Parmi les adhérents, je sélectionne un praticien que je contacte par mail, car mes questions sont nombreuses. Je reçois des réponses à mes questions ! et nous nous rencontrons pour une séance d'essai. La confiance est installée, et je choisis ce praticien pour mes soins. Ce praticien est Alexandra.

Premier contact :

Dès la séance d'essai, j'ai immédiatement des ressentis très forts ainsi qu'une impression de détente qui s'ensuit. Après plusieurs séances, je ressens des bienfaits en profondeur, je retrouve de l'énergie, mon stress s'apaise, je me sens plus ancrée. Alexandra me propose alors une initiation pour transformer le Reiki en un outil quotidien.

L'initiation :

Mon initiation est un grand moment. Sur deux jours, nous recevons les enseignements sur l'histoire et les principes du Reiki, la transmission énergétique, et l'apprentissage de l'auto-traitement. A la fin des deux jours, notre maître-enseignante nous dit qu'il faut impérativement faire son auto-traitement 21 jours d'affilée. Moi, qui ne me sens pas très disciplinée, je m'y mets, et me dis que j'arrêterai au bout des 21 jours, parce que franchement cela semble difficile de caser dans un agenda, plus de 30 minutes de Reiki par jour et tous les jours.

Aujourd'hui, plus de 2 ans après mon initiation, je pratique quasi quotidiennement le Reiki… J'ai choisi de le faire car, pour moi faire un auto-traitement complet ou juste poser les mains est un moment de retrouvailles avec soi, de relaxation, de recueillement et même de joie. Du coup, j'ai découvert que la discipline pouvait être un moyen de se prendre soin de soi et un moment vraiment agréable, tout le contraire d'une obligation.

Pratique, discipline et gratitude :

Je suis très reconnaissante d'avoir osé essayer le Reiki, et de m'être donné les moyens d'en faire un outil de bien-être extraordinaire qui me permet de traverser des moments difficiles de toute nature, avec beaucoup plus de confiance et de calme intérieur. Je suis également très reconnaissante à Alexandra d'avoir transmis et partagé avec simplicité et humilité, l'histoire, les idéaux et les techniques associées à la pratique d'un Reiki éthique et humain.

J'invite tous ceux qui liront ce texte, à oser recevoir du Reiki pour sentir si cela leur convient ou pas. »

* « Lien vers le site de La Fédération De reiki : LFDR »

logo_LFDR[1] le vrai

Quel choix de vie ? Une question de priorités.

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
0

Aujourd’hui, je vais vous raconter une histoire que j’ai envie de partager avec vous depuis longtemps. Elle n’est pas de moi, et je ne me rappelle même plus qui me l’a racontée la première fois. Depuis, je l’ai lue et entendue un certain nombre de fois et pourtant, à chaque fois, elle me rappelle qu’il faut être attentif à ne pas perdre de vue l’essentiel !!!

« Il était une fois un professeur de philosophie qui, devant sa classe, prit un grand bocal vide et sans dire un mot, commença à le remplir de balles de golf. Ensuite, il demanda à ses élèves si le pot était plein. Les étudiants furent tous d’accord pour dire que « Oui, il était plein. ».

Puis le professeur prit une boîte remplie de billes, la versa dans le bocal et les billes comblèrent les espaces vides entre les balles de golf. Le professeur redemanda aux étudiants si le pot était plein. Ils dirent à nouveau « Oui. ».

Le professeur prit ensuite un sachet rempli de sable et le versa dans le bocal. Le sable remplit tous les espaces vides et le professeur demanda à nouveau si le pot était plein. Les étudiants répondirent unanimement « Oui. »

Le professeur ajouta alors deux tasses de café dans le contenu du bocal et le café combla les espaces entre les grains de sable. Les étudiants se mirent à rire.

Une fois le calme revenu, le professeur dit à ses élèves : « Je veux que vous réalisiez que le bocal représente la Vie. Les balles de golf sont les choses importantes comme notre santé, notre famille, nos enfants, et tout ce qui nous passionne. Nos vies seraient pleines et riches, même si nous perdions tout le reste et qu’il ne nous restait qu’elles. Les billes sont les autres choses qui comptent, comme le travail, la maison, la voiture, les engagements dans des associations, etc. Le sable représente tout le reste, ce que l’on pourrait appeler les petites choses de la vie.

Si on avait versé le sable en premier, il aurait rempli le bocal, sans laisser la moindre place pour le reste. En d’autres termes, plus d’espace pour les billes et les balles de golf ! Et bien, c’est la même chose dans la Vie : si nous dépensons tout notre temps et toute notre énergie pour les petites choses, nous n’aurons jamais de place pour les choses vraiment importantes. Occupons-nous des balles de golf en premier lieu, des choses qui importent vraiment pour nous. Établissons des priorités, le reste n’est que du sable.»

Un des étudiants leva alors la main et demanda ce que représentait le café. Le professeur sourit et lui répondit : « C’est bien que tu poses cette question. C’était juste pour vous montrer que même si nos vies peuvent paraître bien remplies, il y restera toujours assez de place pour un café avec un ami. »

Alors chers lecteurs, suivons les conseils de ce professeur et ne laissons pas le sable envahir notre bocal. Je pousserais même la vigilance un peu plus loin et je dirais « Gare à ne pas laisser les billes prendre trop de place non plus ». Et au final, rappelons-nous que l’essentiel réside dans les balles de golf.

De nos jours, la vie est devenue une course perpétuelle. Il faut emmener les enfants à leurs activités, faire des horaires à rallonge au travail, tenir une maison impeccable, faire les travaux le week-end et assumer les divers engagements que l’on a pris ça et là. Tout cela prend beaucoup de temps et n’en laisse guère aux petits bonheurs simples de la vie quotidienne. Et pourtant quoi de plus précieux qu’un regard complice échangé avec la personne que l’on aime ? Qu’une discussion enlacés dans le lit ? Ou qu’un câlin prolongé avec son enfant adoré ?

Avec le rythme infernal que nous nous imposons, tous ces moments sont réduits au strict minimum et nous passons plus de temps à presser nos petits pour qu’ils se dépêchent, à se parler par-dessus un évier ou un établi et à s’écrouler dans notre lit au moment de se coucher qu’à savourer tous les moments d’échange que nous pourrions avoir avec ceux que nous aimons. La pression qui nous est imposée nous porte sur les nerfs et nous nous en prenons à ceux qui nous sont les plus chers pour décharger le trop plein de stress qui nous accable. Et un jour nous nous réveillons, complètement sonnés, en constatant que notre vie s’est déroulée à vitesse grand V, que notre bébé a grandi sans que l’on s’en aperçoive et que notre âme sœur est partie en claquant la porte.

Alors prenons le temps de définir nos priorités. Notre entreprise ne s’écroulera pas si nous rentrons un peu plus tôt certains jours de la semaine. Ce n’est pas si grave, si nous ne regardons pas un film ce soir à la télé. Et la maison ne s’écroulera pas si le carrelage de la salle de bain attend un week-end de plus.

En revanche, notre couple sortira renforcé d’un week-end en tête à tête une fois de temps en temps. Notre cœur appréciera grandement que nous pratiquions un exercice physique régulièrement et nos enfants seront bien plus épanouis, si nous prenons le temps de les écouter et de les regarder grandir. Bien entendu, l’amitié ne pâtira jamais d’un bon café les yeux dans les yeux.

Alors même si nous avons tendance à nous laisser submerger par le sable et par les billes dans notre quotidien, ne perdons pas de vue que l’essentiel, c’est de prendre soin de nos balles de golf. Elles seules seront vraiment importantes pour nous le jour où nous ferons un bilan.

Stage de premier degré des 6 et 7 juillet 2013

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Les inscriptions sont closes pour le stage de premier degré de Reiki Usui des 6 et 7 juillet. La prochaine cession aura lieu les 21 et 22 septembre 2013.

Pour vous inscrire, pensez à réserver votre place en me contactant au 06 60 08 94 24 ou par mail à l’adresse suivante : relaxalex@free.fr

Le bonheur mode d'emploi : visualiser et ressentir !

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
1

Dans la première partie de cet article, nous avons vu que pour créer la vie qui nous convient le mieux, il fallait au préalable s'accorder le temps d'y penser. Ça a l'air bête comme ça et pourtant !

Y avez-vous songé depuis la dernière fois ? Et si oui, jusqu'où êtes-vous allé dans cet exercice d'imagination ? Prenons l'exemple de la maison de vos rêves : vous êtes-vous accordé le temps de l'imaginer ? Où la situez-vous ? Est-elle de plein pied ou à étage ? Quels matériaux avez-vous utilisés ? Avez-vous prévu un jardin ? Combien de pièces avez-vous imaginées ? Y a-t-il un bureau, une salle de jeux ou de lecture ? Une cheminée, des baies vitrées ?

Autre exemple pour les célibataires, vous êtes-vous représenté le (ou la) partenaire idéal(e) avec toutes les qualités et caractéristiques qui sont importantes à vos yeux ? Et dans le descriptif, avez-vous pensé à préciser que vous le (ou la) vouliez libre et prêt(e) à s'engager dans une relation amoureuse sur le long terme ? 😉

On a bien souvent l'impression que de faire cet exercice d'imagination est une perte de temps mais puisque nous sommes les architectes de notre vie, il est bien logique que nous en dessinions les plans ! Et il convient de le faire pour tout aspect de notre vie que nous souhaitons améliorer : vie amoureuse, professionnelle, situation financière, etc.

Alors, après avoir réfléchi au cahier des charges, il va falloir s'entrainer à vivre cette vie de rêve. On va donc la visualiser ; et pour y parvenir, il est important de se connecter à ses émotions. Pour la maison par exemple, il serait bon de visiter des maisons qui ressemblent à celle dans laquelle on aimerait vivre. Une fois cette expérience faite, il sera plus facile de s'imaginer habiter dans sa maison idéale. S'il s'agit de se payer une robe ou un bijou somptueux, il peut être judicieux d'aller l'essayer pour voir ce que cela fait de porter ce genre d'objet ?

Si on veut se sentir bien dans sa peau, il est bon de se remémorer un moment dans sa vie où l'on a été heureux et serein. En se replongeant dans ces souvenirs radieux, on se connecte aux émotions qui y sont reliées et l'association « pensée – émotion » permet d'obtenir des résultats stupéfiants. Et ça marche ! Car il s'agit tout simplement d'utiliser la Loi d'Attraction, et qu'en se mettant sur la fréquence énergétique du bonheur, de l'amour et de la joie, on attire des émotions similaires à soi.

Donc si on se met dans la peau d'une femme séduisante, et qu'on se visualise marchant comme une reine dans la rue, on va constater que les regards nous suivent une fois que l'on sera dehors. Bien entendu, ça marche aussi pour les hommes 😉

De même, si l'on se visualise comme un homme serein, confiant en ses capacités professionnelles et reconnu par ses pairs, on va constater que les clients, les collègues ou le patron vont se comporter de façon respectueuse envers nous. Même commentaire que ci-dessus : ça marche également pour les femmes ! 😀

Alors bien sûr, cela peut prendre quelques semaines à se mettre en place et cela demande de la constance car il est bien évident qu'une unique visualisation ne pourra pas avoir d'effets durables. Il faudra répéter cet exercice aussi souvent que possible pour que cela fonctionne. Mais une fois le changement acquis, les émotions n'auront plus à être simulées, du moins plus aussi souvent car elles deviendront notre quotidien ! Il suffira juste de se faire quelques petites piqures de rappel les jours où l'on se sentira moins en forme.

Alors n'hésitez plus, essayez, vous m'en direz des nouvelles !

Conférence sur le Reiki au salon Beyond Color le 10 juin 2013

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Beyond Color est un salon qui s’adresse aux femmes, à toutes les femmes. J’y donnerai une conférence le lundi 10 juin à 15 heures.

Pour plus d’informations, merci de cliquer sur les liens suivants :

« Description de la conférence »

« Lien vers le site du salon »

Je vous y attends nombreuses et nombreux pour des rencontres ou des retrouvailles 🙂

Stage de Reiki 2 : les 8 et 9 juin 2013

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Le prochain stage de deuxième degré de Reiki Usui aura lieu les 8 et 9 juin prochain.

Pour vous inscrire, il vous suffit d’appeler le 06 60 08 94 24 ou d’envoyer un mail à l’adresse suivante : relaxalex@free.fr

Pour les autres stages, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le lien suivant : « Dates et contenu des stages »

A bientôt.

Le bonheur : mode d’emploi. Définir la vie de ses rêves !

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
0

Nombreux sont les gens qui ne sont pas satisfaits de leur vie. Ils se voudraient ailleurs, plus riches, mieux accompagnés, plus minces ou plus beaux. Ils ne savent pas vraiment pourquoi mais ils ne sont pas heureux. Pourtant, si on leur demande de nous décrire la vie de leurs rêves, ils sont incapables de le faire précisément. Comment serait leur maison ? Quel serait leur métier ? Avec qui vivraient-ils ? Quelle serait la qualité de leur relation ? Ce sont autant de questions auxquelles ils ont rarement réfléchi vraiment.

Faites cette expérience : essayez de penser à votre vie idéale ! Vous verrez que vous ne la décrirez pas précisément ou alors seulement de manière incomplète. Vous aurez bien quelques idées, du style « je voyagerais plus » ou « j’aurais une belle maison » mais la vie de vos rêves ne se dessinera pas instantanément sous vos yeux. Pour cela, il va être nécessaire de vous arrêter un moment et de faire un effort d’imagination.

Cette étape est fondamentale car pour engendrer la réalité qui nous convient le mieux, il faut d’abord l’avoir envisagée de façon assez précise et c’est seulement une fois qu’on l’a inventée en pensées que nous pouvons la créer vraiment. Quand on y pense, c’est assez logique : même le GPS le plus performant du monde serait incapable de nous indiquer la route à suivre si nous ne lui spécifiions pas au préalable une destination où nous rendre. Alors pour se donner une chance de trouver son vrai bonheur, il convient d’abord de se définir des objectifs très précis.

La plupart du temps, nous nous accrochons à un, voire deux problèmes. Ils envahissent notre existence et nous nous focalisons dessus, convaincus qu’ils sont la cause de notre malheur. Pourtant, si nous parvenons à y trouver une solution, nous constatons que notre mal-être subsiste ou bien qu’il revient après s’être estompé quelques temps. Or cela se produit car dans les faits, nous ne savons pas ce que nous voulons vraiment et que nous gaspillons notre énergie à lutter contre ce qui nous dérange plutôt que de construire ce que nous désirons réellement.

Alors rappelez-vous : pour créer la vie qui nous convient le mieux, la première étape consiste à s’accorder du temps. Du temps à ne rien faire qu’à penser et à imaginer la manière dont nous voudrions occuper nos journées, à visualiser le lieu où nous aimerions vivre, à définir le type de relation aux autres qui nous rendrait heureux, etc. Et une fois l’objectif mis au clair, nous n’aurons plus qu’à le réaliser. Nous verrons comment dans un prochain article.

Stage de Reiki 1 : les 4 et 5 mai 2013

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , ,
0

Le prochain stage de premier degré de Reiki Usui aura lieu les 4 et 5 mai prochain.

Pour vous inscrire, il vous suffit d’appeler le 06 60 08 94 24.

Vous pouvez également télécharger le dossier d’inscription ci-dessous et le renvoyer dûment complété à l’adresse suivante : relaxalex@free.fr

Inscription stage Reiki 1

Pour les autres stages, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le lien suivant : « Dates et contenu des stages »

A bientôt.

Pourquoi crions-nous quand nous sommes en colère ?

athomas Posté dans Coup de coeur,Tags: , ,
0

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, je me permets de publier un texte que je n’ai pas écrit. Je le dois à une amie qui l’a partagé avec moi et avec bien d’autres. Je la remercie pour cela, elle se reconnaîtra ! 😉

Je trouve ce texte magnifique et tellement juste qu’il se passe de commentaires. Bonne lecture.

« Un sage hindou, lors d’une visite au Gange pour prendre un bain remarqua un groupe de personnes criant de colère les unes après les autres.

Il se tourna vers ses disciples, leur sourit et demanda :

– Savez-vous pourquoi les gens crient les uns sur les autres lorsqu’ils sont en colère ?

Les disciples y pensèrent pendant un moment et l’un d’eux dit:
– C’est parce que nous perdons notre calme que nous crions.

– Mais pourquoi criez vous alors que l’autre personne est juste à côté de vous?, demanda le guide. Ne pourriez-vous pas tout simplement lui dire ce que vous avez à dire d’une manière plus douce?

Aucun disciple ne trouva de réponse satisfaisante à lui fournir alors le sage leur expliqua ceci :

– Quand deux personnes sont en colère l’une contre l’autre, leurs cœurs sont séparés par une grande distance. Pour couvrir cette distance, ils doivent crier, car sinon ils sont incapables de s’entendre. Plus ils sont en colère et plus ils auront besoin de crier fort pour s’entendre et pour arriver à couvrir cette grande distance entre leurs deux coeurs.

– Qu’est-ce qui se passe lorsque deux personnes tombent en amour? Ils ne crient pas à l’autre, mais ils se parlent doucement parce que leurs cœurs sont très proches. La distance entre eux est soit inexistante, soit très faible.

Le sage continua…

– Quand ils s’aiment encore plus, que se produit-il ? Ils ne se parlent pas, ils chuchotent et obtiennent encore plus de proximité et plus d’amour. Enfin vient un moment où ils n’ont même plus besoin de chuchoter, ils se regardent simplement et se comprennent.

Puis il regarda ses disciples et leur dit :

– Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s’éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour… »

Sagesse hindoue