Posts Tagged ‘Spiritualité’

Citation du 21 novembre 2018

athomas Posté dans Citations,Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Citation du 21 novembre 2018

Ce qui empêche les gens de vivre ensemble.

L'important n'est pas ce qu'on a fait de moi, mais…

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur L'important n'est pas ce qu'on a fait de moi, mais…

Nous sommes la somme de nos expériences. Notre personnalité, notre estime de nous et notre perception de la vie sont étroitement liées à ce que nous avons vécu.
Les évènements heureux ou douloureux, les critiques ou les compliments, les succès, les échecs, la relation aux parents, aux frères, aux sœurs, aux enseignants ou aux camarades de classe, les premiers amours… Il y a énormément de facteurs qui influencent notre devenir.
Mais quoi que nous ayons vécu, ce que nous sommes devenus est intimement lié à la façon dont nous nous percevons et à ce que nous sommes prêts à accomplir pour vivre une vie qui nous inspire. Deux personnes ayant vécu des expériences en tout point similaires peuvent évoluer de manière diamétralement opposée. A l'image de ces deux frères dont le père est un homme violent, alcoolique, qui a fait des années de prison suite à de nombreux délits. Le premier des frères est à l'image de son père. Il brutalise sa compagne et ses enfants, et fait régulièrement des séjours en prison. Un jour, on l'interroge sur sa vie et on lui demande comment il en est arrivé là. Sa réponse est très simple : « Avec le père que j'ai eu, comment aurais-je pu évoluer autrement ? ». Son frère, à l'inverse est un homme doux et gentil. Attentionné avec ses proches, il a monté sa petite entreprise qui fonctionne à merveille. Il est calme, posé et sa vie est un modèle de réussite. Lorsqu'à son tour, il est interrogé sur les raisons de son succès et de ses choix de vie, sa réponse est identique : « Avec le père que j'ai eu, comment aurais-je pu évoluer autrement ? ».
Cette histoire montre bien que ce ne sont pas les évènements qui font de nous ce que nous sommes mais bien ce que nous choisissons de croire et de faire suite à ces évènements.
l'important n'est pas ce qu'on a fait de moi

Photo d'Amanda

Formation au troisième degré de Reiki les 8 et 9 décembre 2018

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Formation au troisième degré de Reiki les 8 et 9 décembre 2018

Le troisième degré est accessible aux personnes ayant passé le deuxième degré depuis au moins 9 mois qui ont mis en pratique avec assiduité les techniques apprises à cette occasion. On dit de ce degré qu'il est celui de la conscience.

Lors de ce stage, on reçoit le symbole de maître et on accède à sa merveilleuse énergie. On y reçoit également de nouvelles techniques qui permettent d'approfondir la pratique du Reiki. Pour bénéficier pleinement des apports du troisième degré, il est recommandé d'avoir effectué son travail sur le passé. Cette condition n'est toutefois pas impérative.

Le prochain stage aura lieu le samedi 8 et le dimanche 9 décembre prochain. Pour s'inscrire, il suffit de télécharger le dossier d'inscription ci-joint : Inscription stage Reiki 3 et le renvoyer dûment complété à l'adresse suivante : relaxalex@free.fr

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à appeler le 06 60 08 94 24.

Pour les autres stages, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le lien suivant : « Dates et contenu des stages »

rose rouge ombrée

Citation du 16 novembre 2018

athomas Posté dans Citations,Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Citation du 16 novembre 2018

certains regardent la vase

Photo de Teppei Shimokawa

Citation du 10 novembre 2018

athomas Posté dans Citations,Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Citation du 10 novembre 2018

J'ai toujours essayé

Citation du 10 octobre 2018

athomas Posté dans Citations,Tags: , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Citation du 10 octobre 2018

j'ai appris que le courage

Photo de Denis COLLETTE

Le Reiki à la radio sur Pacifique FM

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , ,
Commentaires fermés sur Le Reiki à la radio sur Pacifique FM

Vendredi 26 septembre dernier, je suis intervenue pour le compte de La Fédération De Reiki (LFDR) au micro de Patrick James Wallace sur Pacifique FM dans l’émission « Au delà du mystère ».

Vous pouvez réécouter l’émission sur la page facebook de Relaxalex : « En cliquant ici ».

Au delà du mystère

Pourquoi crions-nous quand nous sommes en colère ?

athomas Posté dans Coup de coeur,Tags: , ,
Commentaires fermés sur Pourquoi crions-nous quand nous sommes en colère ?

Aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, je me permets de publier un texte que je n’ai pas écrit. Je le dois à une amie qui l’a partagé avec moi et avec bien d’autres. Je la remercie pour cela, elle se reconnaîtra ! 😉

Je trouve ce texte magnifique et tellement juste qu’il se passe de commentaires. Bonne lecture.

« Un sage hindou, lors d’une visite au Gange pour prendre un bain remarqua un groupe de personnes criant de colère les unes après les autres.

Il se tourna vers ses disciples, leur sourit et demanda :

– Savez-vous pourquoi les gens crient les uns sur les autres lorsqu’ils sont en colère ?

Les disciples y pensèrent pendant un moment et l’un d’eux dit:
– C’est parce que nous perdons notre calme que nous crions.

– Mais pourquoi criez vous alors que l’autre personne est juste à côté de vous?, demanda le guide. Ne pourriez-vous pas tout simplement lui dire ce que vous avez à dire d’une manière plus douce?

Aucun disciple ne trouva de réponse satisfaisante à lui fournir alors le sage leur expliqua ceci :

– Quand deux personnes sont en colère l’une contre l’autre, leurs cœurs sont séparés par une grande distance. Pour couvrir cette distance, ils doivent crier, car sinon ils sont incapables de s’entendre. Plus ils sont en colère et plus ils auront besoin de crier fort pour s’entendre et pour arriver à couvrir cette grande distance entre leurs deux coeurs.

– Qu’est-ce qui se passe lorsque deux personnes tombent en amour? Ils ne crient pas à l’autre, mais ils se parlent doucement parce que leurs cœurs sont très proches. La distance entre eux est soit inexistante, soit très faible.

Le sage continua…

– Quand ils s’aiment encore plus, que se produit-il ? Ils ne se parlent pas, ils chuchotent et obtiennent encore plus de proximité et plus d’amour. Enfin vient un moment où ils n’ont même plus besoin de chuchoter, ils se regardent simplement et se comprennent.

Puis il regarda ses disciples et leur dit :

– Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s’éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour… »

Sagesse hindoue

« L’extraordinaire nous attire un instant,…

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
Commentaires fermés sur « L’extraordinaire nous attire un instant,…

… la simplicité nous retient plus longtemps, parce que c’est en elle seule que réside l’essentiel » – Garry Winogrand

Du 5 au 8 mai dernier, à Evian, s’est tenue la 7ème édition du Congrès Francophone de Reiki Usui. Dans un cadre magnifique, 330 praticiens et enseignants de toutes les écoles et en provenance de nombreux pays, se sont retrouvés afin de se rencontrer, de partager et d’échanger sur ce sujet qui leur est particulièrement cher : le Reiki.

J’ai toujours aimé les grands rassemblements. Ce sont généralement des moments de communion et d’émotion intenses. Que ce soit un meeting politique, un concert de rock ou une parade, les gens vibrent à l’unisson et il s’en dégage une immense énergie. Evidemment, pour que le moment soit véritablement merveilleux, il est fondamental que ceux qui organisent et animent la manifestation soient guidés par des valeurs positives, ce qui est totalement le cas aux congrès d’Evian. J’écris « aux » au pluriel car je parle de toutes les éditions où c’est la même énergie positive et chaleureuse qui nous accueille.

Au milieu de cette foule, il y a la possibilité de rencontrer quantité de belles et lumineuses personnes, pleines d’amour et de sagesse. Cependant, c’est aussi l’occasion de vivre des expériences délicates et de croiser la route d’individus beaucoup moins attrayants. Je vous rassure, ces derniers sont une minorité mais je voulais partager avec vous tout ce que cela m’a inspiré.

Au cours de cette 7ème édition, nous avons eu le bonheur et la chance d’écouter Hyakuten Inamoto Sensei, le fondateur du Komyo Reiki ainsi que Galina Labkovskaya, une merveilleuse maître Reiki russe et tous deux nous ont enchantés par leurs paroles et leur présence.

La première leçon qu’ils nous ont donnée résidait dans leur attitude : l’humilité, la simplicité. Souriants, abordables, accessibles, il était extrêmement facile de les approcher et de leur parler. Aucune barrière, aucune distance dans leur comportement ! Et de la joie ! Bref : que du bonheur !!!

Si l’on met cela en parallèle avec la façon d’être de tant de gens qui se prétendent dans l’amour et la spiritualité, ça donne envie de rigoler, jaune !!! Car c’est une des choses qui m’a frappée ces derniers temps, au congrès et ailleurs. Il y a trop de gens campés sur leurs positions, incapables d’écoute, tout fermés qu’ils sont dès qu’ils abordent quelque chose qu’ils ne connaissent pas. Et il vaut mieux en être conscient car face à ce genre de personnes, le mieux que j’ai trouvé à faire est de lâcher prise et de les laisser parler.

Il y a, par exemple, les extrémistes de l’alimentation saine. Du genre, si vous consommez des laitages, de la viande rouge et du gluten, vous ne pouvez pas être en bonne santé. J’ai même entendu une dame dire que tout se résumait à cela : manger correctement !

Ils ont sûrement un peu raison quelque part mais quand on voit à quel point leur hygiène de vie draconienne les coupe de leur joie de vivre, ça ne donne pas franchement envie de rechercher la bonne santé par ce biais là. Allez, j’avoue, ce genre de discours me donne carrément envie de me sauver en courant.

Ceux qui prônent une alimentation et une hygiène de vie plus saines ne sont heureusement pas tous comme ça. Et ça vaut mieux pour nous parce que ce qu’ils préconisent est précieux. C’est juste que quand ce genre de conseil est donné avec un sourire chaleureux et accompagné d’un « tu fais comme tu peux », comme par hasard, ça passe tout de suite mieux.

On trouve aussi ceux qui se croient arrivés. Ils ont tout compris et vous assènent leur supériorité du haut de leur grande expérience. Là encore, ça ne passe pas pour moi. Je trouve qu’il n’y a rien de pire que quelqu’un qui prétend travailler dans la relation d’aide et dont la première action est de vous faire ressentir à quel point vous êtes petit et combien votre chemin est encore long !!!

Quand on tourne notre regard vers les maîtres, les vrais, les grands, comme le Dalaï Lama par exemple, ce qui nous frappe, ce n’est pas leur immense supériorité. Non, c’est leur extraordinaire simplicité, leur humour et la joie qui émane d’eux.

Je ne vais pas faire la liste de toutes les rencontres « instructives » que j’ai faites ces derniers jours. Surtout que pour 2 ou 3 grincheux, j’ai rencontré des dizaines de personnes merveilleuses. Mais suite à ce congrès et devant la sérénité de ces deux maîtres, une évidence s’est imposée dans mon esprit : les choses sont simples ! C’est notre vision qui les rend compliquées. Et là, « ici et maintenant », j’ai envie de simplicité. Dans la pratique du Reiki, cela pourrait se résumer à ces quelques mots de Inamoto Sensei : « Posez les mains, lâchez prise et … souriez ! ».

Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation!

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , ,
Commentaires fermés sur Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation!

C’est la rentrée !! Les vacances sont terminées ! Hier matin, les enfants ont repris le chemin de l’école et moi celui de mon clavier. Après deux mois passés à sillonner notre beau pays, le retour au quotidien m’offre d’entrée de jeu, l’occasion de me mettre au travail. Et la leçon du jour porte sur la non-préoccupation et l’acceptation de ce qui est.

La répartition des enfants dans les classes, le choix des maitresses, les emplois du temps sont des éléments qui peuvent sembler anodins mais qui dans les faits, génèrent bien du souci pour les parents que nous sommes. Et là je me rappelle le premier idéal du Reiki : «Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation!» et je décide de le mettre en application. Parce qu’effectivement, il est inutile de se préoccuper.

La préoccupation est stérile et ne sert qu’à se vider lentement de toute énergie. Elle paralyse, elle crée des blocages mais en aucun cas, elle ne fait avancer les choses. Prenons un exemple : il est parfaitement inutile de se tracasser en espérant qu’il fera beau le jour de son mariage car cela ne changera pas la météo s’il doit effectivement pleuvoir. En revanche, il est judicieux de mettre en place une structure d’accueil qui permettra de mettre ses invités à l’abri le cas échéant.

Se préoccuper, c’est concentrer ses pensées et son énergie sur quelque chose qui échappe à notre contrôle. Pour lutter contre la préoccupation, nous n’avons que deux solutions : le lâcher-prise et l’action. Dans le premier cas, il s’agit d’accepter ce qui est en sachant que nous n’y pouvons rien. Dans le second, il s’agit d’agir de manière à changer ce qui ne nous convient pas dans le cours des choses mais au final, nous devrons quand même lâcher prise car il n’est pas dit que nos actions aboutiront au résultat de notre choix.
Oui mais voilà, le dire, c’est bien, mais le mettre en pratique, c’est une autre affaire !! Parce que parfois la vie se charge de nous mettre les sens à l’envers. Nous apprenons une nouvelle et nous ne parvenons pas à la gérer sereinement. On a beau se répéter qu’il est inutile de se préoccuper, on a une boule dans la gorge et le ventre serré. Lorsque vient la nuit et son silence, le sommeil nous fuit. On tourne et on tourne encore dans son lit sans parvenir à s’endormir. Alors oui d’accord, «Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation » mais quand même, l’inquiétude est là et bien là. Que faire pour s’en libérer ?

Une nuit particulièrement difficile pour moi, j’ai expérimenté quelques petits trucs que je partage avec vous. Je me suis levée et j’ai pris une feuille sur laquelle j’ai défoulé mon stress. J’ai écrit plusieurs pages afin de me libérer de cette pression qui m’étouffait et ça m’a fait le plus grand bien. Je me suis ensuite obligée à respirer lentement et profondément afin de ramener le calme dans mon esprit. J’ai ensuite fait un auto traitement qui a achevé de me détendre et m’a permis de me rendormir paisiblement. De là, j’ai cherché d’autres remèdes et j’en ai trouvé deux : la méditation et le coloriage parce que je suis presque certaine que prendre des crayons de couleur pour dessiner un mandala est un moyen efficace d’apaiser un mental en ébullition.