Formation au Reiki Karuna® niveau praticien : 8 et 9 février 2020

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , , , , , ,
0

Vous avez passé le troisième degré de Reiki depuis au moins six mois… Vous pratiquez régulièrement sur vous-même… Vous avez envie de découvrir et de recevoir une pure énergie de compassion…

Offrez-vous l'expérience magnifique d'une initiation au Reiki Karuna®!!!

Le Reiki Usui, que j'ai découvert il y a 15 ans, est un outil utile, efficace et précieux. Cette philosophie de vie, associée à une pratique énergétique régulière, facilite le cheminement à la rencontre de soi et favorise un véritable mieux-être au quotidien.

Lorsque nous le pratiquons, nous devons lâcher prise et faire confiance à l'énergie qui va là où bon lui semble. Guidée spirituellement, comme l'indique la traduction de son nom, elle fait ce qui est le plus important pour nous et le plus urgent aussi.

Le Reiki Karuna®, qui est le prolongement du Reiki Usui, nous offre les moyens d'aller encore plus loin. En effet, il nous donne des outils pour travailler sur des aspects ciblés de notre vie et/ou de notre personnalité. Il nous permet également de toucher les recoins les plus éloignés de notre inconscient. Comme il s'utilise combiné au Reiki Usui, l'énergie continue de faire ce qu'elle a à faire mais nous avons désormais la possibilité d'agir sur les aspects de notre vie qui nous affectent le plus.

La prochaine formation aura lieu le week-end des 8 et 9 février prochain.

Lors de ce stage, les points suivants seront abordés :

* origine du système,
* les 8 symboles – présentation, traçage, utilisation, effets…
* 2 initiations,
* pratiques et échanges,
* travail sur la partie sombre,
* chants et intonations avec les sons Karuna®,
* méditation guidée.

Si vous êtes intéressé(e), il vous suffit d'appeler le 06 60 08 94 24 ou d'envoyer un mail à l'adresse suivante : relaxalex@free.fr

Vous pouvez également télécharger le formulaire ci-dessous et me l'envoyer à l'adresse indiquée sur le document.

Inscription stage Reiki Karuna Niveau Praticien

Belle journée à tous.

GRATITUDE

Formation au deuxième degré de Reiki des 29 février et 1er mars 2020

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , ,
0

Vous avez passé le premier degré de Reiki depuis au moins trois mois ? C'est une condition exigée par la fédération de Reiki mais de mon point de vue, six mois c'est encore mieux.

Vous pratiquez régulièrement sur vous-même ? Et le Reiki vous fait le plus grand bien.

Votre vie a commencé a changé de façon extraordinairement positive ? Et vous avez envie d'aller plus loin…

Le deuxième degré de Reiki vous tend les bras !!! Ça tombe bien, la prochaine formation aura lieu le week-end des 29 février et 1er mars prochain.

Lors de ce stage, les points suivants seront abordés :

* révision du premier degré,
* présentation, traçage et explication des symboles : les 3 symboles traditionnels du 2ème degré et le symbole du cœur,
* utilisation des symboles : auto-traitement, traitement à distance, traitement sur une autre personne, travail dans le passé, etc.,
* utilisation du cristal de quartz,
* initiations : du deuxième degré, du cœur et des pieds,
* techniques japonaises de Reiki du second degré.

Si vous êtes intéressé(e), il vous suffit d'appeler le 06 60 08 94 24 ou d'envoyer un mail à l'adresse suivante : relaxalex@free.fr

Vous pouvez également télécharger le formulaire ci-dessous et me l'envoyer à l'adresse indiquée sur le document.

Inscription stage Reiki 2

Belle journée à tous.

Arc en ciel oiseau

Stage de Reiki 1 : samedi 14 et dimanche 15 mars 2020

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
0

Le prochain stage de premier degré de Reiki Usui aura lieu le week-end des 14 et 15 mars prochain.

Lors de cette formation, vous recevrez les 4 initiations/harmonisations du premier degré ainsi qu'un enseignement théorique et pratique du Reiki. Vous découvrirez l'histoire de cette technique, son fonctionnement et ses différentes utilisations. Vous apprendrez comment poser les mains sur vous et sur les autres, comment réaliser une séance de groupe ainsi que les techniques japonaises de Reiki du premier degré.

Enfin, vous aborderez les idéaux du Reiki, ces 5 principes plein de bon sens qui nous enseignent comment devenir pleinement maîtres de notre existence.

Le stage se déroule dans le 20ème arrondissement de Paris, à proximité du métro Maraichers. Le nombre de participants est limité à 7 et le tarif pour les deux jours est de 180 euros.

Pour vous inscrire, il vous suffit d'appeler le 06 60 08 94 24.

Vous pouvez également télécharger le dossier d'inscription ci-dessous et le renvoyer dûment complété à l'adresse suivante : relaxalex@free.fr

Inscription stage Reiki 1

mains sable

Stage de Reiki 1 : samedi 25 et dimanche 26 janvier 2020

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
0

Le prochain stage de premier degré de Reiki Usui aura lieu le week-end des 25 et 26 janvier prochain.

Lors de cette formation, vous recevrez les 4 initiations/harmonisations du premier degré ainsi qu'un enseignement théorique et pratique du Reiki. Vous découvrirez l'histoire de cette technique, son fonctionnement et ses différentes utilisations. Vous apprendrez comment poser les mains sur vous et sur les autres, comment réaliser une séance de groupe ainsi que les techniques japonaises de Reiki du premier degré.

Enfin, vous aborderez les idéaux du Reiki, ces 5 principes plein de bon sens qui nous enseignent comment devenir pleinement maîtres de notre existence.

Le stage se déroule dans le 20ème arrondissement de Paris, à proximité du métro Maraichers. Le nombre de participants est limité à 7 et le tarif pour les deux jours est de 180 euros.

Pour vous inscrire, il vous suffit d'appeler le 06 60 08 94 24.

Vous pouvez également télécharger le dossier d'inscription ci-dessous et le renvoyer dûment complété à l'adresse suivante : relaxalex@free.fr

Inscription stage Reiki 1

mains sable

Citation du 21 novembre 2018

athomas Posté dans Citations,Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Citation du 21 novembre 2018

Ce qui empêche les gens de vivre ensemble.

L'important n'est pas ce qu'on a fait de moi, mais…

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur L'important n'est pas ce qu'on a fait de moi, mais…

Nous sommes la somme de nos expériences. Notre personnalité, notre estime de nous et notre perception de la vie sont étroitement liées à ce que nous avons vécu.
Les évènements heureux ou douloureux, les critiques ou les compliments, les succès, les échecs, la relation aux parents, aux frères, aux sœurs, aux enseignants ou aux camarades de classe, les premiers amours… Il y a énormément de facteurs qui influencent notre devenir.
Mais quoi que nous ayons vécu, ce que nous sommes devenus est intimement lié à la façon dont nous nous percevons et à ce que nous sommes prêts à accomplir pour vivre une vie qui nous inspire. Deux personnes ayant vécu des expériences en tout point similaires peuvent évoluer de manière diamétralement opposée. A l'image de ces deux frères dont le père est un homme violent, alcoolique, qui a fait des années de prison suite à de nombreux délits. Le premier des frères est à l'image de son père. Il brutalise sa compagne et ses enfants, et fait régulièrement des séjours en prison. Un jour, on l'interroge sur sa vie et on lui demande comment il en est arrivé là. Sa réponse est très simple : « Avec le père que j'ai eu, comment aurais-je pu évoluer autrement ? ». Son frère, à l'inverse est un homme doux et gentil. Attentionné avec ses proches, il a monté sa petite entreprise qui fonctionne à merveille. Il est calme, posé et sa vie est un modèle de réussite. Lorsqu'à son tour, il est interrogé sur les raisons de son succès et de ses choix de vie, sa réponse est identique : « Avec le père que j'ai eu, comment aurais-je pu évoluer autrement ? ».
Cette histoire montre bien que ce ne sont pas les évènements qui font de nous ce que nous sommes mais bien ce que nous choisissons de croire et de faire suite à ces évènements.
l'important n'est pas ce qu'on a fait de moi

Photo d'Amanda

Formation au troisième degré de Reiki les 8 et 9 décembre 2018

athomas Posté dans Infos et Actualités,Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Formation au troisième degré de Reiki les 8 et 9 décembre 2018

Le troisième degré est accessible aux personnes ayant passé le deuxième degré depuis au moins 9 mois qui ont mis en pratique avec assiduité les techniques apprises à cette occasion. On dit de ce degré qu'il est celui de la conscience.

Lors de ce stage, on reçoit le symbole de maître et on accède à sa merveilleuse énergie. On y reçoit également de nouvelles techniques qui permettent d'approfondir la pratique du Reiki. Pour bénéficier pleinement des apports du troisième degré, il est recommandé d'avoir effectué son travail sur le passé. Cette condition n'est toutefois pas impérative.

Le prochain stage aura lieu le samedi 8 et le dimanche 9 décembre prochain. Pour s'inscrire, il suffit de télécharger le dossier d'inscription ci-joint : Inscription stage Reiki 3 et le renvoyer dûment complété à l'adresse suivante : relaxalex@free.fr

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à appeler le 06 60 08 94 24.

Pour les autres stages, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le lien suivant : « Dates et contenu des stages »

rose rouge ombrée

Citation du 16 novembre 2018

athomas Posté dans Citations,Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Citation du 16 novembre 2018

certains regardent la vase

Photo de Teppei Shimokawa

Citation du 10 novembre 2018

athomas Posté dans Citations,Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires fermés sur Citation du 10 novembre 2018

J'ai toujours essayé

Et si c'était une relation toxique ?

athomas Posté dans Développement personnel / Spiritualité,Tags: , , , , , ,
Commentaires fermés sur Et si c'était une relation toxique ?

Connaissez-vous quelqu'un que vous avez d'abord trouvé formidable avant de vous rendre compte qu'il vous rendait la vie impossible ? Vous savez : ce genre de personne qui vous culpabilise et vous fait douter de vous ! Qui vous étouffe et surveille le moindre de vos mouvements ! Ou bien qui dirige votre vie et contrôle jusqu'à votre façon de vous vêtir !!! Concrètement, il peut s'agir de la copine qui se sert de vous comme d'un faire valoir ou du patron qui critique le moindre de vos gestes. Mais la plupart du temps, on trouve ce genre de relation à un niveau beaucoup plus intime, comme dans le cas du mari jaloux, de la mère possessive ou du père tyrannique. Et dans ces exemples là, les personnes sont si proches de nous que nous n'envisageons pas de vivre sans elles.

Le problème, c'est que par peur de les blesser ou par peur de les perdre, nous n'osons pas leur dire qu'elles nous rendent malheureux. Alors on subit la relation et on finit par perdre confiance en nous et par oublier que nous avons le droit de faire nos propres choix. Sans nous en apercevoir, nous laissons l'autre prendre le contrôle sur notre vie. Et nous finissons par l'emporter partout avec nous, dans notre inconscient où il trône en permanence comme un censeur qui validerait la moindre de nos pensées et de nos actions. C'est ainsi qu'on finit par avoir des pensées très négatives à l'égard de cette personne et qu'on croule ensuite sous la culpabilité d'avoir eu ces pensées là.

Voilà ce que j'appelle une relation toxique : une relation qui nous apporte plus de tracas que de bonheur et qui finit par créer chez nous de véritables désordres émotionnels.
Pour s'en sortir, il y a, à mon avis, plusieurs critères à prendre en compte. Il y a tout d'abord, le niveau d'intimité avec la personne. Il est évident qu'il est plus facile de se détacher d'une voisine toxique que d'un mari brutal. Et quand la personne n'est pas particulièrement intime, le plus simple est parfois de couper les ponts.

Le deuxième critère c'est la motivation du « bourreau ». En effet, dans certains cas, son emprise sur sa « victime » est consciente et calculée et ce, à des fins de manipulation. Mais bien souvent le « bourreau » n'a absolument pas conscience de ce qu'il fait subir à l'autre. Il agit de la sorte en toute bonne foi et bien peu sont ceux qui ont l'occasion de réaliser à quel point ils peuvent être nuisibles à l'autre. En fait, souvent le « bourreau » agit de la sorte parce qu'il a terriblement besoin de celui qu'il oppresse et parce que sans lui et sans cette relation de domination, il ne saurait pas exister. Il tyrannise allègrement, persuadé d'être merveilleusement aimant ou parfaitement honnête et lorsque sa « victime » se rebelle, il se sent trahi, rejeté et peut alors avoir de réactions très violentes.

Dans un cas comme dans l'autre, il faut trouver la force de poser ses limites et de les faire respecter. Si la pression est intentionnelle, l'agresseur se détournera généralement de sa proie quand il constatera que sa stratégie ne fonctionne plus.

Si la pression est inconsciente, il y a alors une chance que la personne réalise que son attitude est déplacée et qu'elle change. Je me souviens d'avoir été ce genre de personne. J'avais des copines que j'adorais et je ressentais le besoin d'être importante pour chacune d'entre elles. Sans m'en rendre compte, je leur mettais une pression terrible. Un jour, poussée par une jalousie féroce, j'ai eu des mots très blessants pour deux d'entre elles. Le résultat, c'est qu'elles m'ont clairement posé leurs limites en coupant les ponts avec moi pendant quelques mois. Je me suis d'abord sentie trahie et ma rage n'avait d'égal que mon chagrin. Puis j'ai réfléchi et j'ai compris qu'effectivement, je n'étais pas une amie attentive ni pour l'une, ni pour l'autre. J'ai compris que je demandais plus que je n'offrais et qu'au final, je n'avais récolté que la juste conséquence de mes excès. Du coup, j'ai pu revenir vers elles, humblement, avec le cœur et non avec l'égo et nous sommes redevenues des amies, bien conscientes de nos besoins et de nos limites. Et entre nous, je leur suis extrêmement reconnaissante à présent car grâce à elles, j'ai pu prendre conscience et corriger un de mes plus gros travers.

Evidemment, ça ne se passe pas toujours aussi aisément et il faut parfois des trésors de ténacité pour faire respecter ses limites. Car l'autre n'a pas forcément envie de les accepter, que ce soit consciemment ou pas. Mais il est important de ne pas lâcher et de préserver son espace vital. Si les limites sont posées avec fermeté mais présentées avec amour, c'est à dire à l'aide de techniques de communication non violente, l'autre finit souvent par comprendre et par changer son attitude même si cela prend parfois beaucoup de temps.

Toutefois, ce serait mentir que de dire que ça marche à tous les coups et il arrive parfois que l'on se trouve contraint de cesser toute relation avec la personne en question. C'est bien triste et ça peut être très douloureux sur le moment. Mais pour l'avoir personnellement expérimenté avec une amie qui m'a fait vivre l'enfer pendant plusieurs mois, je recommande cette solution car au final, je me suis réellement libérée. Aujourd'hui, je me suis parfaitement remise de ces mois de harcèlement et je ne souffre aucunement de ne plus avoir cette personne dans mon entourage.

Article écrit en 2011. Pour la petit histoire, je me suis réconciliée avec la personne qui a su faire l'examen de son attitude à mon égard et qui a repris contact avec moi. Cela a été possible car j'ai fait ma part en pardonnant et elle a fait le sien en prenant conscience de ce qui n'allait pas dans son comportement. Comme quoi, se choisir peut sauver la relation au final. Notez quand même qu'il nous aura fallu 4 ou 5 ans pour nous retrouver.

relation toxique